A04bd3023483198a066d1942b62f93f3d9fb5931
7e791124613035ee55b5ebeb49a9bc109b671e2e
Fermer
cinéma

Ciné-concerts à revoir en ligne grâce à l'Arras Film Festival

4aa99f6f531449698e53d2df6324973ead7f0d6f
Pas moyen de se faire une toile pour cause de confinement ? Le pis-aller de la petite lucarne finit par devenir ennuyeux ? L'équipe du plus grand festival de cinéma des Hauts-de-France a pensé à vous en mettant en ligne 4 ciné-concerts. A savourer et partager.

Diffusés en décembre 2020, les 4 programmes invitent à de jolies rencontres entre notes et images. Au piano, le musicien Jacques Cambra accompagne une sélection d'oeuvres du début du XXème siècle au fil de thématiques liés à l'histoire du festival.

Voyage dans l'espace est un clin d'oeil à l'édition 2012 et sa rétrospective "Aventure dans l'espace". Au programme : A trip to Mars de Max et Dave Fleischer (USA, 1935, 5'). Cet épisode, issu d'une série de courts métrages (Out of the Inkwell) propose une forme originale, entre prises de vues réelles et animation. Il est suivi du célèbre Voyage dans la Lune de George Méliès (France, 1902, 16')
Fantaisie, imaginaire, Le Voyage dans la lune ouvre la voie du cinéma de fiction et comporte l'un des plus célèbres plans du cinéma.

 

Sales gosses rappelle l'édition 2007 et sa sélection "Enfance du mal". On y découvre The clown's little brother de Max Fleischer (USA, 1920, 5'10). De la même série Out of the Inkwell, cet épisode participe à la fabrication de célèbres personnages comme Koko le Clown, en concurrence avec Walt Disney. Puis Giants vs Yanks de Robert F. McGowan (USA, 1923, 12'40). Contagion, épidémie, quarantaine, cet épisode, issu de la série Les petites canailles (1922-1944) raconte les aventures de gamins farceurs tout en ayant un lien direct avec l'actualité.

 

En ville fait écho à l'édition 2004 du festival et compile Les affiches en goguette de Georges Méliès (France, 1907, 3'30). Méliès y découvre toutes les possibilités du cinéma en créant par exemple les premiers trucages. Puis A man about town de George Jeske (USA, 1923, 13'20)
constitue un exemple parfait de film burlesque américain avec une superbe course poursuite.

 

Braquages en tous genres fait écho à l'édition 2015 et regroupe La course des sergents de ville d'André Heuzé (France, 1907, 5'30), sommet du comique, qui était à cette époque une spécialité française. Dans un second temps, The musketeers of Pig Alley sous la réalisation impeccable de David Wark Griffith (USA, 1912, 16'40) en fait le premier film de gangsters. 

 

Publié le 04/02/2021 Auteur : Guillaume B.

Arras Film Festival à retrouver sur www.arrasfilmfestival.com


Mots clés : Cine-concert