8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
cinéma

Farandoles d'expositions

462c6810fc5da287bb726923cc3eed893d5de888
Le printemps marque l'ouverture de jolies propositions muséales à la médiation aussi riche que les oeuvres et les artistes mis à l'honneur. De Rodin à Monet et jusqu'à James Ensor, à l'honneur tout au long de cette année, les rencontres artistiques ne manquent pas.

Janvier 2023, le BAM ferme ses portes pour travaux... Avril 2024, le désormais nommé musée des Beaux-Arts de Mons rouvre ses portes au sein d'un tout nouveau complexe muséal, le CAP (Culture, Art, Patrimoine). Composé de trois entités – le musée des Beaux-Arts, la maison des Collections dédiée à l’histoire de Mons et le jardin du « Poirier beurré » – le CAP offre une nouvelle visibilité aux riches collections montoises, dans un cadre convivial. Pour célébrer cette inauguration, le musée des Beaux-Arts consacre une exposition inédite au célèbre sculpteur français Auguste Rodin (1840-1917), qui séjourna durant six ans en Belgique, période déterminante dans sa carrière. Composé de 200 œuvres, dont de nombreux chefs-d'œuvre et prêts exceptionnels, le parcours met en lumière l'influence de l'art de la Renaissance dans les innovations artistiques rodiniennes. En conclusion, les œuvres de l’artiste belge Berlinde De Bruyckere rattache le travail du maître à la création contemporaine.

 

Rodin. Une Renaissance moderne : jusqu'au 18 août, Musée des Beaux-Arts de Mons, 0-16€, cap.mons.be

 

Autre métamorphose, à Liège cette fois, où l'église Saint-Pholien vient d'être convertie en espace culturel. L'édifice, rendu célèbre par les romans de Georges Simenon (le créateur du commissaire Maigret), accueillera désormais des expériences immersives, à commencer par Claude Monet, the immersive experience. Créée en 2019 par l'entreprise belge Exhibition Hub, cette exposition numérique à 360° a déjà attiré les foules aux quatre coins du monde et arrive pour la première fois en Belgique. La visite d'1h30 environ plonge le public au cœur des toiles du maître impressionniste. Une expérience de réalité virtuelle, des dispositifs interactifs, ainsi qu'une reconstitution de l'atelier de l'artiste et du pont japonais du jardin de Giverny prolongent l'immersion.

 

Si 2024 marque l'anniversaire de la première exposition impressionniste en France, la Belgique commémore cette année les 75 ans du décès à Ostende de James Ensor, avec une foule d'animations. L'exposition inaugurale vient de fermer ses portes au Mu.ZEE d'Ostende, mais il demeure possible d'admirer les autoportraits de l'artiste réunis à la Maison James Ensor, entre autres nombreuses propositions. Les enfants devraient apprécier Du grand art pour les petits connaisseurs, une amusante exposition interactive consacrée à Ensor, présentée au Fort Napoléon, toujours à Ostende. A Bruxelles, KBR et les Musées Royaux des Beaux-Arts ont uni leurs collections et leurs forces pour concocter James Ensor. Inspired by Brussels, qui montre l'attraction exercée par la capitale sur l'artiste. Non loin de là, Bozar révèle les différents talents du peintre, également écrivain, musicien et compositeur, dans James Ensor. Maestro. En septembre, Anvers poursuivra les festivités, avec notamment une grande exposition au Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers (KMSKA), qui abrite la plus importante collection d’œuvres d'Ensor au monde.

Publié le 18/04/2024 Auteur : Guillaume B.

Rodin. Une Renaissance moderne : jusqu'au 18 août, Musée des Beaux-Arts de Mons, 0-16€, cap.mons.be

 

Claude Monet, the immersive experience : jusqu'à la fin du mois de juin, église Saint-Pholien, Liège, 0-21,90€, monetexpo.com/liege

 

Ensor 2024 : www.ensor2024.be

James Ensor : Autoportraits : jusqu'au 16 juin, Maison James Ensor, Ostende, 0-13€, www.ensorhuis.be

Du grand art pour les petits connaisseurs - Exposition interactive Ensor : jusqu'au 12 mai, Fort Napoléon, Ostende, 0-11€, www.fort-napoleon.be

James Ensor. Inspired by Brussels : jusqu'au 2 juin, KBR, Bruxelles, 0-15€, www.kbr.be

James Ensor. Maestro : jusqu'au 23 juin, Bozar, Bruxelles, 0-12€, www.bozar.be

 


Mots clés :