danse

We were the future de Meytal Blanaru

We were the future de Meytal Blanaru (2019)
Pour We were the future, Meytal Blanaru s’appuie sur la méthode Feldenkrais et son application à la danse, et sur les souvenirs de chacun des interprètes comme source d’inspiration.


Dans le cadre du festival Le Grand Bain du Gymnase | CDCN

We were the future de Meytal Blanaru

Les scientifiques ont découvert que nous modifions constamment les détails de nos souvenirs, que nous les rejouons sans cesse dans nos esprits. En réalité, nous remodelons constamment notre passé.

La question des souvenirs et leur construction/déconstruction constante est également très présente chez Feldenkrais : nous nous construisons non seulement mentalement à partir de nos souvenirs mais aussi physiquement. Les mouvements étant comme une “mémoire physique”, imprimée dans la personne.

Pour We were the future, Meytal Blanaru s’appuie sur la méthode Feldenkrais et son application à la danse, et sur les souvenirs de chacun des interprètes comme source d’inspiration. De ce point de départ, les trois danseurs s’attacheront à faire émerger un langage commun et minimal, mais que chacun interprétera avec son vocabulaire propre.

Une rencontre avec Meytal Blanaru est prévue à l'issue de la représentation.

Une coproduction de l'A-CDCN
Spectacle accueilli avec le soutien de l'Onda - Office national de diffusion artistique

· INFOS PRATIQUES ·

  • 50 mn
  • Le Gymnase, Roubaix
  • Tarifs : 16/9/6€
  • Ou Pass soirée : 2 spectacles 19h+21h = 16€

Le Pass soirée du 15 mars inclut We were the future (Meytal Blanaru) et Les Diables (Michel Schweizer)

Publié le 07/03/2019