8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
théâtre

Némésis

Némésis (2023)
Eté 44, New Jersey. Les élèves d’un professeur de gym sont foudroyé·e·s par le virus de la poliomyélite. Qui est responsable ? Culpabilité, résilience, mégalomanie… Quand une épidémie fait ressortir tout le cauchemar d’un pays. Tiphaine Raffier (issue de l’École du Nord), adapte magistralement le dernier roman de Philip Roth.

Professeur de gymnastique, Bucky Cantor a sous sa responsabilité un groupe de jeunes de la communauté juive locale à qui il enseigne la détermination, la force physique et l’héroïsme quand survient ce drame épouvantable...

Trois parties, une vingtaine de tableaux, cinq musiciens de l’Ensemble Miroirs étendus, un chœur d’enfants… Tiphaine Raffier use, avec l’acuité qu’on lui connaît, des multiples artifices scéniques pour nous plonger au cœur de cette Amérique naïve, binaire qui n’a pas encore conscientisé son histoire, ni exorcisé ses démons. Parmi les acteurs et les actrices qu’elle a choisi·e·s, un nom très familier, Stuart Seide, qui fut directeur du Théâtre du Nord et de son école.

 

Publié le 23/06/2023