8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
jeunesse

Le petit garde rouge · Chen Jiang Hong, François Orsoni

Le petit garde rouge · Chen Jiang Hong, François Orsoni (2023)
Adaptation de l’album autobiographique du peinture et l’illustrateur Chen Jiang Hong, Le Petit Garde rouge raconte, à travers les yeux d’un enfant, le quotidien d’une famille chinoise bouleversée par l’arrivée de la Révolution Culturelle en 1966.

Tout débute par une enfance paisible. Le jeune Chen coule des jours heureux en compagnie de sa famille. Sa grand-mère cuisine, coud, et élève des poules. Quand soudain, un matin, la radio annonce que le président Mao proclame la Révolution culturelle. La propagande et les violences commencent. Les souvenirs et les livres sont brûlés. Les gardes rouges humilient
en pleine rue intellectuels et propriétaires. Et voilà qu’à tout juste huit ans, Chen devient à son tour garde rouge. Paru en 2008, ce récit captivant retrace, avec beaucoup de pudeur, ce soubresaut politique et ses conséquences : le départ brutal de son père, le manque de nourriture, les psaumes maoïstes récités naïvement. Sur scène, trois interprètes redonnent vie à cette histoire, pendant que Chen Jiang Hong, installé dans un coin du plateau, dessine et nous plonge dans un autre monde à travers la projection de ses illustrations. Nous découvrons alors comment cet enfant a transformé cette épreuve douloureuse en force, et comment il s’en est émancipé. L’artiste a fui Pékin en 1987. Désormais installé à Paris, Chen Jiang Hong expose ses œuvres en France et à l’étranger.

Publié le 06/10/2023


Mots clés :