4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
Efc20ad8ebf63544f9e76beed87be17f10a9855f
3f415fead1e0398d09b54b81d6a165c4fd76f193
4f95c3fc4281b21b0008d23147209ee311b0222d
3a7f75b5a1c97a43153075b9d8f99b46047ed94b
Fermer
concerts

La Chica

Réserver
La Chica (2021)
Une traversée rap et pop en plein milieu du continent sud-américain. À travers sa musique, La Chica propose un collage de textures sonores, empruntées à son héritage traditionnel et diverses influences modernes, en cassant les codes établis.

 

Il y a du sacré dans la voix de La Chica. Son incantation nous délivre de la pesanteur; son corps ondule, entraînant par mimétisme nos corps.  Danse des sons, des mots, des cris, des idiomes, des doigts. De son clavier, comme une chamane, elle pilote et dirige notre transe. Il faut la voir se préparer avant de sortir un son, le dos droit, les épaules écartées la tête qui s’étire vers le haut, le menton rentré sur la poitrine, les yeux mi-clos et soudain, la vibration jaillit, sereine, magique, apaisante. Tour à tour femme guerrière ou poétesse, sa voix enveloppe, envoûte, caresse, rassemble des forces parfois contradictoires dans un récit dynamique. Hip-hop, afro-caraïbe, doo-wap, Debussy, elle a intégré tout ça dans sa voix et dans sa technique pianistique, plus le jeu d'un sampleur : elle joue en séquences des traits qui semblent empruntés à Horowitz sur une rythmique de cumbia. La Chica seule avec sa voix et son piano, une expérience …

Publié le 20/09/2021