Fermer
expos

Eugène Leroy, À contre-jour

Eugène Leroy, À contre-jour (2022)
Célébrant l’artiste natif de Tourcoing (1910-2000), l’exposition explore deux approches complémentaires : l’une le replace dans le paysage artistique du 20e siècle, l’autre interroge sa contemporanéité face à des créations d’aujourd’hui.

À contre-jour_, une exposition labellisée d’intérêt national par le Ministère de la Culture. Cette exposition cherche à mettre en lumière l’artiste d’une manière inattendue, le révéler d’une manière inédite, à la façon du contre-jour, un principe particulièrement prisé par Leroy. Après la donation Leroy réalisée en 2009, les expositions _Eugène Leroy. Exposition du Centenaire_ (2010) et _Georg Baselitz-Eugène Leroy_. _Le récit et la condensation_ (2013), le musée s’affirme à travers cet événement comme le lieu de référence sur l’artiste, à l’échelle régionale, nationale et internationale.

Une exposition, deux approches

La première partie de l’exposition explore les rencontres, amitiés et soutiens d’Eugène Leroy, dans le milieu culturel et artistique du Nord des années 1960, l’une des scènes européennes les plus dynamiques de l’après-guerre. C’est grâce et avec ce riche réseau d’artistes, de galeristes, de conservateurs de musées, de collectionneurs et mécènes, que le peintre construit sa propre trajectoire, à la fois singulière et fascinante. Loin d’être un artiste reclus dans son atelier de Wasquehal avant de connaître une renommée à l’international dans les années 1980, Leroy observe, expose, se nourrit de ses échanges avec des personnalités d’exception mises à l’honneur dans l’exposition. Eugène Leroy côtoie notamment les artistes Eugène Dodeigne ou Germaine Richier, les galeristes Léon Renar et Marcel Evrard, le conservateur du musée de Tourcoing Jacques Bornibus, qui diffusent son oeuvre, ou encore les industriels textiles Jean Masurel, Philippe Leclercq ou Anne et Albert Prouvost qui le collectionnent. Commissariat : Germain Hirselj, historien de l’art, Mélanie Lerat, Directrice, et Christelle Manfredi, Directrice adjointe du MUba Eugène Leroy. Dans la nef du musée, la seconde partie de l’exposition sonde librement les liens réels et imaginaires entre l’oeuvre d’Eugène Leroy et la scène artistique contemporaine, autour de la thématique du lien de l’homme à la nature, du sentiment du temps et du cycle des saisons, d’une réflexion autour de la couleur et de la lumière, si présentes dans la création plastique. Dans un dialogue thématique et formel, une quinzaine d’artistes interroge la radicalité et la contemporanéité des Saisons (1993-1994), deux ensembles de peintures exceptionnelles (LaM, Villeneuve d’Ascq) réalisées par Eugène Leroy à l’âge de 83 ans. Les sculptures, peintures, oeuvres textiles, installations, photographies et vidéos, surprennent et proposent des contrepoints à l’oeuvre de cet artiste prolifique, aussi inclassable qu’universel. Commissariat : Mélanie Lerat, Directrice, et Christelle Manfredi, Directrice adjointe du MUba Eugène Leroy.

Une exposition labellisée d’intérêt national

Reconnue pour sa qualité et son caractère innovant, cette exposition est reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État. Le Ministère de la Culture récompense chaque année les musées de France qui mettent en oeuvre des expositions remarquables par leur qualité scientifique et muséographique ; les actions de médiation et de communication spécifiques et innovantes visant à l’élargissement et à la diversification des publics ; l’intérêt national du projet au regard de son importance, de son originalité et des partenariats développés. L’exposition est conçue en partenariat avec le Musée d’art moderne de Paris qui organise une grande rétrospective Eugène Leroy, du 15 avril au 28 août 2022. Elle est également intégrée dans la programmation d’Utopia, la sixième grande édition thématique de lille3000, du 14 mai au 2 octobre 2022, dans la Métropole Européenne de Lille, l’Eurométropole et la région Hauts-de-France.

Publié le 02/06/2022


Mots clés :