99dd63b046cababd6a5d37df7ac499369ae8c813
C2d7277a0fdb01c9e7e3f4976bb973768c5eca6e
B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Fermer
expos

Un chien sur la route, au passage du promeneur

7dd7d7acbd81a0184e0302cac3541ee2c6f90633
Le CRP de Douchy-les-Mines expose photos et vidéos de Marie-José Burki.

Photographier ou filmer, c’est capturer le temps et le fixer en nous donnant un instant l’illusion paradoxale du présent associé à l’éternité. "Comment saisir dans le flux de la durée l’identité des êtres et des choses ?" dit Muriel Enjalran, directrice du CRP qui a invité l’artiste suisse Marie-José Burki, professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris, à y répondre. Sont présentés ici des séries de portraits de jeunes filles un rien énigmatique dans lesquelles répétitions et variations procurent un étrange sentiment d’irréalité et de brouillage d’identité. Avec d’autres sujets (fleurs, prairie, corps…) ou encore son installation vidéo Un chien sur la route, Marie-José Burki qui imagine sa pratique "comme une opération de résistance et de mise en évidence de la déferlante des images, déferlante anxiogène et abrutissante" tente de dépasser les limites de la représentation. L’artiste nous propose à travers son œuvre de déconstruire la manière dont nous regardons les images qui ont aujourd’hui envahi notre cerveau jusqu’à la saturation. Sacré défi !

 

 

Publié le 02/04/2017 Auteur : Françoise Objois

Jusqu’au 28 mai 2017, entrée libre

CRP/ Centre régional de la photographie Galerie de l’ancienne poste Place des Nations, Douchy-les-Mines

Tél.03.27.43.56.50