A01f0520af447b9485f21c05b8306e85b5d447ab
7a88bca562ae993842f6dd61418d9343a858fde7
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
expos

Solidarités universelles

1b26d504ae8ed3f8935dd017d5537a6c4459f3a4
Souvent décrite comme un territoire de concurrence acharnée, la nature recèle pourtant aussi des exemples de collaboration fructueuse entre espèces très différentes. L'exposition Liaisons vitales du Musée d'Histoire Naturelle de Lille en met en lumière quelques-unes parmi les plus parlantes.

 

Le duo formé par Muriel Lecouvez et Valérie Thieffry a sélectionné quelques exemples de ces relations d'entraide regroupés au sein de différents pôles et illustrés à la fois par des images (photo ou extraits vidéo) et des spécimens naturalisés pour certains encore jamais vu au musée. Pour survivre, il faut se nourrir et dans la recherche de nourriture, activité qui occupe souvent la majeure partie du temps de vie de nombre d'espèces, les exemples de collaboration s'avèrent nombreux, des groupes qui chassent en commun aux oiseaux signifiant la présence de ruches aux hommes pour une fois la récolte passée déguster les larves et la cire. La vie en groupe crée aussi des collaborations et échanges bénéfiques au sein d'une même espéce diffusant un apprentisssage et une transmission dont chaque génération fait bénéficier la suivante. Le parcours, ouvert et lumineux explore également l'attention portée aux jeunes et aux liens avec les mythes humains liés à l'adoption par des animaux : des espèces comme les oies, les éléphants ou les loups sont réputées pour adopter des enfants en dehors de leur filiation génétique. La collaboration pour la survie passe aussi par la protection contre la prédation au travers de l'usage de guetteurs ou de résistance collective des proies. Rarement considérée dans le règne animal, l'empathie existe aussi bel et bien, permettant de partager les émotions d'autres individus que l'on protège, libère ou défend, à l'intérieur d'une même espèce mais pas seulement (un ours, une lionne et un tigre – espèces plutôt concurrentes - ayant vécu une expérience collective de maltraitance ont ainsi développé une très forte amitié au point de ne plus accepter d'être séparés). Au fil de cartels très pédagogues, de vidéos éclairant le propos et d'animaux naturalisés, Liaisons vitales met finement en lumière des comportements méconnus, dévoilant une profondeur parfois méconnu dans les relations animales. Aussi passionnant qu'instructif, à tout âge.

Publié le 19/12/2019 Auteur : Guillaume B.

 

Liaisons vitales

Jusqu'au 20 avril 2020 au Musée d'Histoire Naturelle de Lille, rue de Bruxelles.

Tarif : 5/3,5€

Tél.03.28.55.30.80

mhn.lille.fr