8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
concerts

Oan Kim & The Dirty Jazz, Mammal Hands

7325e5a9e6d4520c4ccef03ee40267bf91bcea42
Avec Oan Kim et Mammal Hands, le jazz contemporain n’a pas perdu la mémoire mais préfère la liberté de l’introspection au cadre rigide du répertoire.

 

On cite régulièrement Pharoah Sanders comme impulsion pour le saxophoniste franco-coréen Oan Kim ou le trio anglais Mammal Hands. A l’écoute ce n’est pas faux, essentiellement au niveau de la démarche, dans cette volonté de faire sauter les digues pour élargir le delta. Pour Oan Kim et ses Dirty Jazz, on pense à la démarche progressive de Radiohead ou Eno autant qu’aux compositions de Badalamenti ou Sakamoto. Un jazz d’atmosphère pour projections privées. Pour le trio Mammal Hands ce sont les spiritualités extra-occidentales, les musiques répétitives et des influences électro qui servent de canevas à des improvisations, elles aussi propices aux rêveries cinématographiques. Bonnes séances.

 

 

Publié le 03/04/2024 Auteur : Bertrand Lanciaux

Oan Kim & The Dirty Jazz
Jeudi 4 avril, 20h30, 8-16€
Grand Mix, Tourcoing
www.legrandmix.com

Mammal Hands
Samedi 6 avril, 20h, 14-21€
Aéronef, Lille
www.aeronef.fr

 


Mots clés : jazz