4be27a60cb76563f276e5382217deb426ced0dbb
54bd405890a7d59fc52e192f55a7b7ba415b5ea7
Fermer
danse

Mouvements perpétuels

03c5da3e87ea342c295c73da9c6cce2600f4f517

Rendez-vous annuel consacré par le Vivat à la danse contemporaine, Vivat la danse s'ouvre cette année à la question de la rencontre entre la danse et le langage. En 10 spectacles et quelques rendez-vous, c'est donc à un joli parcours dans la danse d'aujourd'hui que vous invite la scène armentiéroise.

« C'est d'abord du spectacle de Mark Tompkins Black'n'blues, a minstrel show qu'est née l'envie de réfléchir autour de la place du langage dans la danse. La danse a toujours été un espace d'expérimentation fort et même si on a parfois de la danse l'image un peu figée de corps qui se meuvent en musique, elle est aujourd'hui beaucoup plus que cela. Et c'est en souhaitant interroger les rapports du mouvement au langage, quel qu'il soit que nous avons conçu cette édition ». Ainsi s'exprime Eliane Dheygere, directrice du Vivat, attentive à proposer chaque année un rendez-vous en phase avec les chorégraphes et les questionnements de la danse contemporaines.

Outre le cabaret de Mark Tompkins, lequel revisite l'histoire de la figure du noir américain depuis 1830 dans un décor joyeusement rétro, on pourra ainsi découvrir Le vrai spectacle de Joris Lacoste et son étonnante proposition d'hypnotiser les spectateurs volontaires qui pourront dormir (!) pendant que d'autres veilleront durant le spectacle. Sophiatou Kossoko s'engagera elle dans une logorrhée multilingue que croisera le mouvement. Le duo formé par Yalda Younes et Gaspard Delanoë s'attachera à résoudre à sa manière le conflit israélo-palestinien tandis que Mylène Benoît donnera le premier de son nouveau cycle de trois soli (entre l'héroïne de Shining et Pina Bausch) et que Cécilia Bengolea et François Chagnaud revisiteront avec une fausse naïveté les danses libres de jadis.
Autour des spectacles, le Vivat réitère l'opération Feuillets de Style, magazine éphémère réalisé par des stagiaires sous la conduite de Philippe Verrièle tout au long du festival et qui propose chaque soir un quotidien offert aux spectateurs pour parler de l'actualité du festival. Nouveauté de l'année, L'écho des spectateurs proposera aussi à quelques volontaires de se forger un écho du spectateur, destiné à partager ses impressions, emotions et sensations autour de spectacles de la saison du Vivat.
 

Publié le 17/01/2012 Auteur : Guillaume B.

Vivat la Danse
du 28 janvier au 3 février
Le Vivat, place Saint-Vaast à Armentières
www.levivat.net
Tél.03.20.77.18.77


Mots clés : danse