B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

Migration en Avignon

E41ef74fb8b10df6c820487e69f16fac9a57ed43
Haut lieu estival du spectacle vivant, se rendre au festival d'Avignon constitue toujours une aventure à la fois artistique, humaine mais aussi financière. Pour permettre aux compagnies régionales d'être visibles au festival, la Région accompagne cette année encore 15 compagnies sélectionnées... qui ne seront toutefois pas les seules à faire le voyage.

Choisies au long de l'année, 15 compagnies bénéficient donc de l'aide de la Région pour donner à voir la diversité de la création régionale et permettre aux artistes de se produire hors des frontières régionales. Outre les circassiens de la Cie Plume de Cheval et leur spectacle équestre, Barbaque Compagnie avec Shakespeare vient dîner ou la Cie Tourneboulé avec Les enfants c'est moi défendront le théâtre d'objets et intergénérationnel. Tandis que Voilées par les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais, On n'est pas que des valises !de la Cie Atmosphère Théâtre, L'établi de la Cie du Berger, Ne vois-tu rien venir ? de la Cie Sens Ascensionnels, La violence des riches par Vaguement compétitifs, Moments d'angoisse chez les riches de Lolium, Pulvérisés ou la lecture de Lettre aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistes par le théâtre K embrassent les questions et les tourments portés par l'actualité pour les retranscrire sur scène. Qui a dit que le spectacle vivant était loin du monde ?

Outre la délégation régionale, les compagnies locales seront nombreuses à prendre part au festival. Dans le in, il faudra compter avec les élèves de l'Ecole du Nord avec leur adaptation de Lagarce, Julien Gosselin avec son adaptation de Don DeLillo, Il pourra toujours dire que c'est l'amour du prophète de Gurshad Shaheman, ou les portraits dansés concoctés par Mickaël Phelippeau, le Georges de Mylène Benoit ou Fénanoq de Pierre Fourny et Cécile Proust dans les « sujets à vif » 2018. Parmi les centaines de propositions du festival off, la Cie Atome Théâtre avec L'homme qui vendra le monde, la Cie Joker avec le Cabaret de Monsieur Pantalone, Rêvages et Sarah Lecarpentier avec Ô ma mémoire, portrait de Stéphane Hessel ou Eva Vallejo et Bruno Soulier venus mettre en scène un spectacle/portrait de Gilles Defacque dans On aura pas le temps de tout dire défendront aussi les couleurs d'un territoire foisonnant de (bonnes) propositions grandissant dans une riche diversité. Pourvu que ce terreau reste fertile au fil des années à venir, l'heure n'étant guère à la hausse des subventions culturelles, indispensables à la (sur)vie des créatives compagnies régionales.

Publié le 28/06/2018 Auteur : Guillaume B.

 

Festival d'Avignon

Du 7 au 29 juillet à Avignon

www.festival-avignon.com

http://www.avignonleoff.com/