B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

Les chapiteaux du Prato

91629c2370e65d9c9dac24801dce803d79c565d2
Après la création de Mignon-Palace fin 2007, le Prato redémarre 2008 avec toujours autant de bonnes surprises, de fidélités et de chapiteaux. Et c'est tant mieux !

Le titre colle très bien au Prato, autant qu'il va comme un gant à Gilles Defacque et à son envie de revenir à ce qui avait été son spectacle Bégaiements : seul sur scène, le patriarche façon Prato, bonne humeur et déglingue à fond, revient donc avec Loin d'être fini, nouveau solo à découvrir début février. Dès lors, le ton est donné, outre un nouvel échange cinématogaphique autour des Ailes du désir de Wim Wenders, c'est Jacques Bonnaffé qui reviendra pour une lecture de textes de Jacques Darras avant qu'Arnaud Churin, complice de Defacque sur la tournée des Barbares d'Eric Lacascade ne présente deux lectures-spectacles autour de textes d'Alvaro Garcia de Zuniga : Actueur et Manuel. Puis, début mars, le Cosmos Kolej marseillais de Wladyslaw Znorko fera partager son univers avec Boucherie chevaline (autour de l'enfance roubaisienne de Znorko) et Boutique de cannelle.

 

D'univers en univers

Entre deux, Defacque revisitera pour ses comédiens son Vendredi saint autour d'une fête entre deux couples, bouleversée par les morts imminentes du prince Rainier et de Jean-Paul II ! Tous ceux qui n'auraient toujours pas découvert ce bijou impromptu typique du savoir-faire du Prato qu'est Le cabaret du bout du monde pourront se rattraper le 15 mars avant le retour des compères du cirque Trottola (et de leur chapiteau) place Philippe de Comines pour un nouveau spectacle intitulé Volchok. Sous cet édifice nomade comme au coeur de la salle du Prato et jusque dans les bus qui assurent les échanges avec la maison de la culture de Tournai, c'est l'histoire continue d'un attachement à faire vivre le spectacle et le cirque dans une communion à la fois simple et joyeuse avec le public. Une façon de semer la fragile magie des chapiteaux dans le coeur des enfants, grands ou petits.

 

Publié le 29/01/2008 Auteur : Guillaume B.

Le Prato, 6, allée de la Filature à Lille. Tél.03.20.52.71.24 www.leprato.com Loin d'être fini du 1er au 12 février à 20h, sauf le 3 février à 17h, relâche le 10. Tarif : de 16 à 5 €

Mots clés : théâtre