C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
expos

La première guerre mondiale en images

Edb0ca8206e932cbee88f59657d0400950ce8163
Quand l'Europe et le monde entrent en guerre en 1914, la photographie pénètre pour la première fois sur le champ de bataille et dans la vie des soldats. Au fil de documents rares, Derrière les images transporte le visiteur dans un conflit inédit.

Conçue avec l'ECPAD (Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) le parcours invite à se plonger dans les débuts de la représentation photographique de la guerre. Pour la première fois, la photographie peut rendre compte d'un conflit et de ses conséquences. Consciente de l'enjeu, l'armée crée à ce moment-là la Section Photographique des Armées née pour documenter l'évènement autant que pour en contrôler la représentation.

En plusieurs étapes (la guerre et les premières images, les photographes officiels ou amateurs, les techniques photographiques employées, les sujets de reportages, leur diffusion par voie officielle ou par le biais de la presse et l'héritage qu'il en reste notamment dans le sillage des reporters de guerre), l'accrochage resserré propose une perspective originale et méconnue autant qu'il dévoile des images fortes entre vie quotidienne, moments de combats ou terribles traces des impressionnantes destructions provoquées par les combats. Appuyé sur cette sélection d'images préservées et saisissantes, le parcours permet de jeter un œil neuf sur le premier conflit mondial. Jusqu'au 11 novembre.

Publié le 25/05/2021 Auteur : Guillaume B.

 

Centre d'Histoire – Mémorial 14-18, 102 rue Pasteur à Souchez

Tél.03.21.74.83.15

memorial1418.com

Gratuit