B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

Kino fait son ciné

197a5d36502dda110fea4caf05575a9a598839db

 Après une première expérience sur les planches avec Les psy-choses de la vie, le musicien touche-à-tout Jef Kino récidive avec Garde à vue, ni connue, aventure policière palpitante et débridée à découvrir le 1er novembre.

 Entre temps, il y aura tout de même eu un album et la naissance d'une comédie musicale (Le bar de l'écluse), mais Jef Kino est finalement revenu au théâtre. Après l'écriture de la pièce, il avait pourtant décidé d'en confier la mise en scène à un autre. « J'avais envie de me concentrer sur la musique et sur la scène qui sont mes véritables priorités et une fois la pièce écrite, je voulais plutôt la transmettre que d'en assurer le suivi jusqu' à la naissance sur les planches ». La vie en décide pourtant autrement et voilà Jef chargé de mettre en scène ses quatre comédiens lui-même. « Bien sur, mes expériences me donnaient un peu de recul et je m'y suis plongé avec un plaisir d'autant plus grand que cet univers du polar presque cinématographique m'est cher ».

L'inspecteur Lambert vs Dédé la Gangrène

Et pour cause, la pièce réunit dans un commissariat quatre protagonistes : un commissaire opiniâtre, un gros poisson du milieu, une prostituée et un monsieur-tout-le monde. Pressions, séductions et manipulations se succèdent tandis que chacun essaie de sortir son épingle du jeu. « C'est un bonheur que d'explorer ce monde et l'imaginaire qu'il suscite. On joue beaucoup avec un argot du polar qui va chercher du côté de l'énergie des dialogues de Michel Audiard. » Côté casting, Hélène Van Geenbeerghe (déjà dans Les psy-choses de la vie), Yohan Metay (« une découverte et une vraie rencontre »), Jean-François Picotin (complice de toujours) et Olivier Tournemaine se partagent des personnages forts. Un polar entre tension extrême et humour impromptu à découvrir sur scène dès le 1er novembre. Ensuite, promis, Jef Kino se replonge dans la préparation de son prochain album (« un ou deux morceaux sont déjà prêts »).

Publié le 21/10/2008 Auteur : Guillaume B.

Garde à vue ni connu
Le 1er novembre à 20h30 à Mons-en-Baroeul, salle Salvador Allende.
Tarif : 10/7 €
Tél.03.20.61.26.10
En janvier et février une fois par semaine au Biplan, rue Colbert à Lille

Mots clés : théâtre