99dd63b046cababd6a5d37df7ac499369ae8c813
C2d7277a0fdb01c9e7e3f4976bb973768c5eca6e
B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Fermer
danse

Hip Open Dance 2018 : mouvement perpétué

Fcc1e3c43865b07796000544fdfb08f5f6bddbb0
Avant l'émergence du Flow et encore plus depuis, le hip-hop s'est trouvé un joli terrain d'expression lillois. Et février marque un rendez-vous régulier avec la danse et ses avatars modernes : au-delà de la performance scénique, c'est sur toute la diversité d'une discipline que Hip Open Dance fait la lumière. Un travail de fond aussi rare que louable.

 

Si Gaou par la Cie La Mer Noire, R1R2 Start par YZ, Nass (les gens) de la Cie Massala dévoilent la vitalité de la création contemporaine en danse hip-hop, dans laquelle s'investissent pleinement le Flow et la maison Folie de Wazemmes, ces prestations scéniques, toutes virtuoses et pertinentes qu'elles soient, ne sont qu'une des facettes d'un festival qui entend embrasser l'entièreté du parcours artistique.

 

De la curiosité à la pratique et jusqu'à la représentation, Hip Open Dance pose les bonnes questions et propose un parcours complet d'un genre multiple. Le doc Mayotte Hip Hop (R)évolution de Nadja Harek, la soirée Night Owl en ouverture de Lille Battle Pro, les shows chorégraphiés ou le lien avec le Festival Waka Waka et la carte blanche offerte à Brahim Yaqoub et Great Plains Pictures jusqu'aux stages, workshop et autres ateliers brossent ainsi un panorama impliqué et curieux. Tout ce qu'on attend d'un événement qui accompagne également les artistes qu'il accueille et sait, comme eux, mêler le spectaculaire et le poétique. Un travail solide à mettre au crédit d'une équipe de connaisseurs impliqués et soucieux de partager.

 

Publié le 14/02/2018 Auteur : Guillaume B.

 

Hip Open Dance

 

Du 15 février au 3 mars au Flow et à la Maison Folie de Wazemmes

 

flow-lille.fr

 

Tél.03.20.78.20.23 03.62.14.59.62