B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

De la salle à la rue

6bd68e1d19614288821f6fe37d640b88aff807bb

Installé dans des locaux fraîchement rénovés depuis septembre 2011, l'équipe du Boulon, outre les incontournables Turbulentes, étape inévitable des arts de la rue, anime également le lieu au fil d'une saison toujours très bien remplie entre résidences, étapes de créations et spectacles ouverts à tous.

Car le mot d'ordre du lieu, c'est l'ouverture. Aux artistes, évidemment, accueillis désormais comme des coqs en pâte dans un lieu entièrement tourné vers l'aide à la création de leurs spectacles. Et ils sont nombreux à se bousculer dans les plannings bien remplis du Boulon. Pour une semaine ou davantage, les compagnies, petites ou grandes investissent les nombreux espaces du Boulon tout au long de l'année, proposant régulièrement au fil de leurs recherches des temps de rencontre avec le public, autant pour peaufiner leur travail que pour partager leur démarche avec les spectateurs. C'est vers eux que le lieu est aussi entièrement tourné, invitant sans cesse à des ateliers ou des étapes de travail où la curiosité d'un public local habitué à pousser la porte de la salle peut rencontrer la démarche d'une équipe artistique.

Et de la curiosité, il va y en avoir à satisfaire jusqu'à la fin de la saison, à commencer par l'accueil de la compagnie Cendres la Rouge pour une carte blanche du 4 au 9 mars. Pendant presque une semaine, l'inventive compagnie donnera un aperçu de ses multiples talents autour des différentes déclinaisons de son Ossuaire dégingandé et de l'univers troublant et envoûtant qui en découle. Suivront la Cie Dynamogène et le Théâtre Fragile qui viendront en résidence et proposeront des temps de partage avec le public avant le grand rendez-vous des Turbulentes (3, 4 et 5 mais cette année). La saison se prolongera ensuite jusqu'au début du mois de juillet, au fil notamment d'une coopération poursuivie avec les voisins belges d'Arrêt 59 et de la mise en place de rendez-vous autour d'une drôle d'agence de voyage transfrontalière et de ses propositions singulières (à découvrir les 6 avril et er et 2 juin prochains). Un bel outil qui continue d'être porté par l'enthousiasme et l'énergie d'une équipe motivée, en lien permanent avec un territoire et ses habitants... comme devraient l'être davantage de lieux de spectacle.

Publié le 26/02/2013 Auteur : Guillaume B.

Le Boulon
ZA Le Brasseur, avenue de la Gare à Vieux Condé
Tél.03.27.20.35.40
www.leboulon.fr

Carte Blanche à Cendres la Rouge du 4 au 9 mars.


Mots clés : théâtre