8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
concerts

Ann O’Aro

66ced4b61482a0ff0e420eefc02a299971651cb9
La chanteuse réunionnaise ravive la flamme du maloya pour mieux cautériser ses blessures.

L’interdit plane sur l’œuvre d’Ann O’Aro. D’abord ces crimes infligés par un père incestueux, puis ce créole réunionnais relégué à la clandestinité, enfin le maloya cette musique longtemps interdite sur cette île. Ann O’Aro est parvenue à faire œuvre avec ses luttes et tiraillements. La réappropriation de son corps par le sport, la danse et le tatouage ; la libération de la parole via la langue et la poésie, la liberté du jazz pour s’affranchir des assignations esthétiques. La carte postale exotique est passablement écornée, et même si le sujet est grave et les propos parfois crus, une authenticité singulière s’en dégage. Surtout Ann O’Aro ne souhaite pas s’enfermer dans un registre, un « rôle » ; la musique n’est pas là pour la résumer mais bien pour développer un univers aux prometteuses expansions.

 

 

Publié le 20/03/2024 Auteur : Bertrand Lanciaux

Jeudi 21 mars, 20h30, 8-16€
Le Grand Mix
5 place Notre Dame, Tourcoing
www.legrandmix.com

 


Mots clés : jazz Maloya