C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
E26579ad9f0fafeea70194a8dce99e027c8250f7
E584396620acd743d0dc8a9d39876aea3e6fd0a8
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
Fermer
théâtre

Panayotis Pascot : presque

Réserver
Panayotis Pascot : presque (2021)
On l’avait découvert dans l’émission Quotidien sur Canal+, et voilà qu’on le retrouve seul sur scène, dans un rôle bien différent de son image du petit écran : en dépit de son titre, Presque, son premier spectacle, témoigne d’une épatante maîtrise de la scène et du délicat exercice du one man show de la part de ce jeune humoriste d’à peine 21 ans !

On est captivé d’entrée par ce spectacle en forme d’introspection, qui touche autant le spectateur au cœur qu’il le fait rire. On est instantanément séduit par ses confidences qu’il distille sur un ton intimiste, tout comme par la galerie de savoureux personnages qu’il fait vivre pour nous. Qu’il évoque sa maladresse avec la fille de son cœur ou les relations père/fils, ou d’autres réflexions et situations guère glorieuses, il parvient à nous émouvoir tout en nous faisant éclater de rire. Avec ce spectacle bien écrit, qu’il sert magistralement avec une indéniable présence scénique, Panayotis Pascot s’affirme sans coup férir comme une révélation du stand up et comme un des jeunes artistes à suivre de très près !

Publié le 26/10/2021