D22dfff82bcddcbf8e04dfa841e36cb3abafb7ab
F458bd7783f3bb8a46b3d24973a7e7752866e06e
5241212bc34622b285f2f2f0aad627741689565d
7cf72ec6d276ef20edb51147ab6bd3521213b456
244d4e3c8db3c1fd058e8d6a49ec44b1bfe5bf51
7987f82461e5aec341b3e06942fba343ec1b39a1
Fermer
classique

Orchestre National de Lille, direction Alexandra Cravero, soliste Solenne Païdassi

Orchestre National de Lille, direction Alexandra Cravero, soliste Solenne Païdassi (2017)
Voici un programme 100 % américain, dirigé par une femme (youpi !). George Gershwin fut le premier compositeur qui tenta la conciliation entre la musique européenne et le jazz, offrant l’image d’un musicien transatlantique à l’écoute des rythmes de son époque.

De même, Bernstein écrivit des chefs-d’œuvre de la comédie musicale, et Copland s’adressa en priorité aux « Common Men », les gens ordinaires. Généreuse musique américaine, qui tisse de passionnants allers-retours entre culture savante et culture populaire, notamment à travers la figure de John Williams qui intègre avec brio l’héritage symphonique dans des films aussi grand public qu’E.T. l’extra-terrestre.
 

Programme :
Leonard Bernstein :
On the town, Three Dance Episodes & Serenade (Solenne Païdassi au violon solo, orchestre)
Aaron Copland : Fanfare for the Common Man
George Gershwin : Catfish Row, Suite symphonique (extraits de Porgy and Bess)
John Williams : E.T., “Adventures on Earth”

Symphonies from America, tous publics dès 10 ans

1h50  de spectacle avec entracte, emplacement numéroté.

Dans le cadre de l’opération « Noël Solidaire » initiée par la ville d’Armentières, une partie de la recette de chaque billet est reversée aux Restos du cœur.

Publié le 03/11/2017


Mots clés :