4be27a60cb76563f276e5382217deb426ced0dbb
54bd405890a7d59fc52e192f55a7b7ba415b5ea7
1ad4c39deedad8f344cb508c98dff2ddb8363154
955abfdc13e516659ce606a01b9dce2798be02db
Fermer
concerts

MARIE DAVIDSON & L’ŒIL NU + BERNARDINO FEMMINIELLI

Il était une fois… Marie Davidson. Bienvenue à Marie Davidson & L’Œil Nu ! Ensemble, ils finissent par concevoir un Renegade Breakdown que l’on découvre à l’automne 2020. Instinctivement pop, fidèle aux piliers du genre autant qu’à leurs propres parcours expérimentaux et libres expressions. Un retour aux sources pour nourrir une chanson nouvelle.

 

 

Chapitre premier : Issue du prolifique épicentre culturel de Montréal, membre d’Essaie Pas (DFA Records, Teenage Menopause) et d’DKMD (Giallo Disco Records, Fur Trade Recordings), Marie Davidson dévoile ses compositions dès 2012. Mariant synthétiseurs, séquenceurs et boîtes à rythmes ponctuées de spoken word, en français ou en anglais, elle chemine dans cette voie sur disque et sur scène jusqu’à ses Adieux Au Dancefloor (2016) puis Working Class Woman (2018).

Nouveau chapitre : bienvenue à Marie Davidson & L’Œil Nu {aka le tandem Asaël Robitaille et Pierre Guerineau, secrètement dédié à la cause pop depuis 2011} ! Avec Marie Davidson, ils finissent par concevoir un Renegade Breakdown que l’on découvre à l’automne 2020. Instinctivement pop, fidèle aux piliers du genre autant qu’à leurs propres parcours expérimentaux et libres expressions. Un retour aux sources pour nourrir une chanson nouvelle.

De l'italo-disco brutal aux envolées classiques, de l'industriel mutant au cosmic drone blindé : ouverture par Bernardino Femminielli, crooner désinvolte au cœur d'une discothèque dystopique… Sur scène, on le découvre vulnérable et arrogant, explorant avec grâce l'énergie sombre des cabarets français ou allemands, mettant en relief une forme de performance totale où poésie, musique, cinéma et danse entrent en fusion.

 

 

Publié le 30/06/2021


Mots clés :