3624f3e20f79784c84e112ccb974baac083f33d0
F7300388f00376772fc8128f255697bb11e9fa1c
F2c662f0f5165ef142200bf09299af0e780c2127
E31c206998006443a77776d9ccc557195d5373d4
5076a586e3e5d74f7417296cd94468f43d2fb82e
E0f52e9c5bf3359061fd35329b9115a79a24c855
Fermer
théâtre

Like me

Like me (2021)
Like me prend la forme d’une déambulation immersive dans une environnement évocateur de notre rapport à l’intime : la piscine ! Nous plongeons dans l’univers du champion du monde d’apnée, Simon Volser. L’homme se raconte à travers la visite de sa piscine d’entraînement, évoque ses exploits.Mais les murs chuchotent une toute autre version des faits.

Like me prend la forme d’une déambulation immersive dans une environnement ô combien évocateur de notre rapport à l’intime : la piscine ! Un lieu où l’on s’expose autant que l’on observe les autres… Le décor idéal pour aborder, de manière décalée, notre rapport équivoque aux réseaux sociaux, cet espace virtuel où, particulièrement à l’adolescence, nous mettons en scène notre intimité, plus ou moins de notre plein gré et plus ou moins de manière réaliste.

 

Nous plongeons dans l’univers du champion du monde d’apnée, Simon Volser. L’homme se raconte à travers la visite de sa piscine d’entraînement…  Il dévoile ses techniques de champion, revient aussi sur cet adolescent sauvé de justesse de la noyade, son exploit dont les images ont inondé la toile. Mais le sèche-cheveux chuchote, le pédiluve balance et les douches crachent une version bien moins glorieuse des événements. Sans le savoir, le champion prend doucement l’eau aux yeux de ses visiteurs… Jusqu’où est-on prêt à aller pour sauver son image ? 

Publié le 03/11/2021


Mots clés :