42182511f12d9e8075653992ec499e739ed7ec28
000cc78bf7a133dea3c3f2f3bc76184565e636a9
221611d3f3798c3adb6b4ec17b305cc0a5f3637a
03ddb8e86645fd314dd1e73eeb4334500b719279
Fermer
classique

Festival "Musiques au Château de l'Hermitage" - Paris-Hambourg en duo

Festival "Musiques au Château de l'Hermitage" - Paris-Hambourg en duo (2022)
Au cœur des tonalités et des affects avec Les Contre-Sujets. Do majeur : triomphant ; mi mineur : féminin ; la majeur : joyeux... À l’époque baroque, chaque tonalité était associée à un affect.

Les compositeurs en jouaient, comme le montrent les six pièces de ce programme déclinées dans cinq tonalités différentes pour dépeindre une multitude d’émotions avec une palette de couleurs extrêmement variée.

 

Ces émotions se manifestent tantôt par la perfection formelle d’une suite de danses ou d’une fugue rigoureuse, tantôt par l’imperfection d’une expérimentation rythmique, mélodique ou harmonique en quête de liberté : ce paradoxe résume à lui seul cette incroyable époque. Ce programme, d’une grande diversité, rassemble de vrais « tubes » célèbres chez les instrumentistes, que le public découvrira avec surprise et émerveillement.

 

Écriture en trompe-l’œil de Telemann qui donne l’illusion de deux personnages sur un instrument monodique, emprunts au goût italien chez Hotteterre et Philidor selon la mode française de ce temps, querelle des Anciens et des Modernes avec Royer tiraillé entre les formes du passé et les effets de son temps, naïveté apparente celant une ambition sacrée des thèmes de Bach, tous les éléments savoureux sont réunis pour que la virtuosité rhétorique de ce programme ne soit qu’un moyen vers un but infiniment riche.

 

Guidé par le flûtiste Samuel Rotsztejn avec une passion communicative, ce voyage de Paris à Hambourg ou de Versailles à Köthen dépasse le cadre franco-allemand : c’est un voyage au cœur des tonalités, des émotions, de l’Europe baroque, des formes libres ou imposées, au cours duquel la beauté nous rappelle notre humanité.

 

 

ENSEMBLE LES CONTRE-SUJETS

Samuel Rotsztejn | flûte à bec et traversière

Takahisa Aida | clavecin

 

 

Programme indicatif :

Georg Philipp Telemann (1681-1767) | Fantasia 8

Jacques-Martin Hotteterre (1673-1763) | Troisième suite

Pancrace Royer (1703-1755) | Pièces de clavecin

Anne Danican Philidor (1681-1728) | Sonate pour la Flute à bec

Johann Sebastian Bach (1685-1750) | Prélude et fugue BWV 862

Georg Philipp Telemann | Solo 4

Publié le 13/06/2022


Mots clés : baroque musique festival