E0aa6af93809d0c605ca386961a7ce751268cee8
8200a831c5482c2888da6b800b9525980416f5b3
D22dfff82bcddcbf8e04dfa841e36cb3abafb7ab
F458bd7783f3bb8a46b3d24973a7e7752866e06e
5241212bc34622b285f2f2f0aad627741689565d
7cf72ec6d276ef20edb51147ab6bd3521213b456
244d4e3c8db3c1fd058e8d6a49ec44b1bfe5bf51
7987f82461e5aec341b3e06942fba343ec1b39a1
Fermer
concerts

Carnaval - Lucie Antunes

Carnaval - Lucie Antunes (2023)
Lucie Antunes mêle percussions et musique électronique pour un résultat unique en son genre. Cet album est le fruit de trois années de recherches, de pertes et de trouvailles. C’est dans le besoin de fête, la peur de la mort, la recherche effrénée de liberté, la joie pure et la chaleur de l’amour que la musicienne est allée puiser son inspiration.

Ce spectacle est programmé par La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole au Grand Mix de Tourcoing (dans le cadre de son nomadisme).

En coréalisation avec le festival le Grand Mix

 

Batteuse virtuose, Lucie Antunes mêle percussions et musique électronique pour un résultat unique en son genre. Son deuxième album, Carnaval, est le fruit de trois années de recherches, de pertes et de trouvailles. C’est dans le besoin de fête, la peur de la mort, la recherche effrénée de liberté, la joie pure et la chaleur de l’amour que la musicienne originaire de Perpignan est allée puiser son inspiration.

Sur le disque, des morceaux taillés pour la danse qui célèbrent un carnaval électronique foisonnant dans lequel se côtoient percussions et volutes synthétiques. Pour la première fois, elle manipule aussi la voix. Pour cela, elle s'est inspirée en partie de la compositrice américaine Meredith Monk en utilisant sa voix comme un instrument percussif.

Sur scène, quatre talentueuses interprètes-performeuses touche-à-tout : mouvements, performance, danse, percussions, chant, cris, transe au milieu des batteries, des synthés, des vibraphones et des cloches tubulaires. La volonté d'abolir les distances, de s’affranchir des rôles pour créer des rencontres et fabriquer ainsi toujours plus de chaleur humaine.

 

Première partie : LYDSTEN

 

Artiste pluriel, Christian Gravier, alias Lydsten, puise son inspiration dans ses racines danoises pour développer un univers minéral mélancolique. Autodidacte, il s’imprègne de la techno et du néo-classique, deux styles qu’il confronte autour de l’idée de mouvement permanent. En live la surprise est totale, tant visuellement que musicalement. Accompagné de Thomas Zaderatzky pour illustrer sa scénographie, il s’appuie sur ses synthétiseurs et ses boîtes à rythme analogiques pour déconstruire totalement le calme apparent de sa musique, nous dirigeant progressivement dans une danse tourbillonnante libératrice du corps et de l’esprit.

 

Copyright photo: Marine Keller

Publié le 11/07/2023