A04bd3023483198a066d1942b62f93f3d9fb5931
7e791124613035ee55b5ebeb49a9bc109b671e2e
Fermer
classique

ABBA : Abel - Bach !

ABBA : Abel - Bach ! (2021)
Improvisation, virtuosité et expressivité : trois vertus que Jean-Sébastien Bach transmet à son élève. Si l’on retient souvent Abel comme ultime prodige de la viole, on occulte l’une des grandes singularités de son jeu : sa viole est avant tout le médium d’une intimité sensible. Lucile Boulanger dessine ici le chemin de cette filiation exquise.

Improvisation, virtuosité et expressivité : trois vertus cardinales que Jean-Sébastien Bach, décrit comme le « grand maître » du violiste Karl Friedrich Abel, transmet à son élève. Si l’on retient souvent Abel comme ultime prodige de la viole à se manifester sur la scène européenne dans les années 1770, on occulte l’une des grandes singularités de son jeu : sa viole, qui fait pleurer son auditoire, est avant tout le médium d’une intimité sensible – celle-là même qui conduit son illustre aîné à faire résonner la viole dans les moments les plus déchirants de ses Passions. Lucile Boulanger dessine ici le chemin de cette filiation exquise.

 

Lucile Boulanger débute la viole de gambe avec Christine Plubeau à l’âge de 5 ans, avant de poursuivre ses études auprès d’Ariane Maurette puis de Jérôme Hantaï. Après un premier prix du CRR de Paris et un prix de perfectionnement du CRR de Cergy elle intègre la classe de Christophe Coin au CNSMD de Paris où elle obtient en 2009 son Diplôme à l’unanimité. Elle est lauréate de plusieurs prix internationaux (concours Bach-Abel de Cöthen, Società Umanitaria de Milan ou Musica Antiqua de Bruges…). Très sollicitée en tant que chambriste, elle se produit et enregistre avec de nombreux ensembles ou solistes tels que Philippe Pierlot, François Lazarevitch (Les Musiciens de Saint Julien), Christophe Rousset, Alexis Kossenko, Hugo Reyne, et se produit parallèlement au sein de plus grandes formations comme l’Ensemble Correspondances (S. Daucé), Les Talens Lyriques (C. Rousset) ou Pygmalion (R. Pichon). Elle consacre également une grande part de son activité à la musique pour consort de violes, notamment au sein de Ricercar Consort (P. Pierlot), L’Achéron (F. Joubert-Caillet), ou Musicall Humors (J. Léonard). Par ailleurs, elle se produit fréquemment en récital, en France comme à l’étranger. Ses deux disques en duo avec le claviériste Arnaud De Pasquale pour le label Alpha (Bach en 2012 puis C.P.E. Bach et Graun en 2015) ont été largement récompensés : Diapason découverte, Choc Classica, Coup de Cœur Charles Cros, ffff Télérama...

Publié le 09/06/2021


Mots clés : Abel Bach Viole musique baroque