741915216c1368d778394620ef19935b087bc66e
C9eba27800671a77ba4051b3cf7de03d53f34dd7
Ee4d59d8a9e5674a12cc29d8c2650cc062771ffc
6faaa836abb8eeeaa2c1999101ef91219dc12a01
Fermer
jeunesse

Youth is Great : place aux jeunes

F594f92dfa34d6e8399e970ff711994122575eff
Le rendez-vous des adolescences porté par le Grand Bleu revient pour une 7ème édition toujours portée par l'envie d'incarner, défendre et impliquer la jeunesse d'aujourd'hui et ses préoccupations.

Participative, frontale, intime, musicale ou historique, l'édition 2022 déroule des propositions toutes traversées par l'envie de créer échanges et rencontres autour de sujets et de gestes artistiques forts, tournées évidemment vers la jeunesse, mais pas seulement. Si le Bunker du collectif lacavale invite à imaginer entre adolescents impliqués dans plusieurs lieux de la région et artistes, un monde ravagé habité seulement par sa jeunesse, la danse d'Urgence de la Cie HKC nourrie de trois ans de rencontres dans les quartiers dits sensibles raconte l'envie furieuse d'émancipation souvent contrariée au travers de cinq jeunes danseurs. Like me de la Cie dans l'arbre invite dans la piscine Marx Dormoy à questionner avec finesse la fascination pour les réseaux sociaux et les dérives qu'ils génèrent et dans To tube or not to tube, Bernadette Gruson met en scène la confrontation entre l'amour naissant et les images véhiculées par le web dans un échange pertinent entre impact de la culture pornographique et le rapport au corps de l'autre. Johanny Bert avec les mots de Catherine Verlaguet raconte dans Le processus la possible maternité d'une adolescente et les réactions qu'elle suscite. Deux versions permettent aux ados de rencontrer le texte : une forme légère et itinérante circule dans les lycées pour ensuite proposer aux familles et parents d'en découvrir la version scénique. Avec Histoire(s) de France, Amine Adjina relate avec finesse les doutes de trois ados chargés de rejouer une bribe d'histoire. Entre irruption de la place de la femme et bousculement des perspectives le spectacle, avec un humour pertinent, propose de changer de regard. Dans Coda, Camille Rocailleux, entre projections et concert, se saisit de l'urgence écologique pour livrer un spectacle total en forme de cri d'une jeunesse confrontée à l'inaction de ses aînés. Questions de jeunes, par et pour les jeunes. Mais pas seulement.

Publié le 23/04/2022 Auteur : Guillaume B.

Youth is great #7, du 24 avril au 6 mai au Grand Bleu, avenue Marx Dormoy à Lille legrandbleu.com


Mots clés : festival Youth is great