3624f3e20f79784c84e112ccb974baac083f33d0
F7300388f00376772fc8128f255697bb11e9fa1c
F2c662f0f5165ef142200bf09299af0e780c2127
E31c206998006443a77776d9ccc557195d5373d4
5076a586e3e5d74f7417296cd94468f43d2fb82e
E0f52e9c5bf3359061fd35329b9115a79a24c855
Fermer
concerts

The Stranglers

4c2fd64ccd3ec5963584d973ba6ee3e387f6f155
Suite au décès d’un des piliers du groupe, on n’imaginait pas revoir les Stranglers sur scène. C’était sans compter leur fantastique dernier album et une incroyable résilience.

Les hommes en noir…Rarement, les Stranglers n’auront aussi bien porté ce surnom. Leur dernier disque, le bien nommé Dark Matters, porte en lui toute la mélancolie et la rage qui irriguent le groupe depuis plus de quarante-cinq ans. C’est aussi un album de deuil, celui de Dave Greenfield, claviériste, pierre angulaire du groupe et fidèle parmi les fidèles au leader Jean-Jacques Burnel. Après ce décès, la défection du guitariste et co-chanteur Hugh Cornwell et le forfait du batteur Jet Black, est-ce encore réellement The Stranglers que l’on voit sur scène ? Sans doute pas le modèle d’origine, mais Burnel reste bien l’âme et le moteur du groupe et depuis une quinzaine d’années Baz Warne y a trouvé toute sa légitimité. Après tout un vrai Stranglers, c’est avant tout un survivant dans la tourmente. Pour se cogner à la vie, on peut toujours faire confiance à Burnel.

Publié le 24/11/2021 Auteur : Bertrand Lanciaux

Lundi 29 novembre, 20h30, 23/27€
Le Phénix
Bd Henri Harpignies, Valenciennes
www.lephenix.fr


Mots clés : rock pop punk Culte