A01f0520af447b9485f21c05b8306e85b5d447ab
7a88bca562ae993842f6dd61418d9343a858fde7
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
concerts

The Soft Moon

2617a8ccf63c5524912de8d571fa3579cb888f21
L’univers ultra-sombre de The Soft Moon s’abat sur la Condition Publique, pour la plus grande joie des amateurs d’une dark-wave puissante et novatrice.

Projet solo du multi-instrumentiste californien Luis Vasquez, The Soft Moon s’est mis à l’ombre à Berlin. Loin du tourisme hipster, Vasquez y est sans doute parti chasser les fantômes du krautrock et les effluves fin de siècle 70/80’s. Loin de la commémoration, son nouvel album Criminal paru chez Sacred Bones est l’un des plus modernes de sa discographie. D’apparence cold, c’est plus vers les marges contemporaines Indus ou Harsh qu’il faut appréhender la chose. Plombé mais jamais martial, Soft Moon maintient un filet pop dans une forme d’étreinte plus ou moins consentie. Une strangulation très digitale qui sert un propos prompt à se jouer des tensions, ne rechignant pas sur l’exultation d’un lyrisme sombre. Noir exutoire.

Publié le 09/03/2018 Auteur : Bertrand Lanciaux

Mercredi 14 mars, 20h, 5-17€
La Condition Publique
14 place Faidherbe
www.legrandmix.com

www.lesparadisartificiels.fr


Mots clés : Dark wave Harsh