B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
concerts

Puissance 4

1ce438ddeb4856e6ddf9199263873bee2caf9a54

Pour sa quatrième édition, le festival lillois Les paradis artificiels se plie en quatre pour vous offrir une programmation de choix aux quatre coins de la ville.

Toutes oreilles et quelques sonotones devraient être comblés. Rock, rap, pop, électro, world, metal, reggae, chanson… Ils iront tous aux « Paradis ». Outre la qualité de sa programmation, ce festival se distingue par sa volonté de balader le public dans la cité et même au-delà , puisque Tourcoing entre dans la danse grâce à son fameux Grand Mix. Le promoteur de spectacle privé  A Gauche de la Lune est parvenu à fédérer un réseau de différentes salles pour organiser un événement qui se démarque des grandes concentrations festivalières. Il y a un parti pris d’éclatement des offres artistiques et d’étalement dans le temps, ce qui optimise les conditions de restitution. Revers de la médaille, le public ne pourra pas tout voir car certaines programmations se superposent. Il faudra donc choisir, s’engager , car ici l’ennemi c’est la passivité. Dans ce dispositif, le risque de se limiter aux seuls artistes que l’on connaît existe.

Mais les organisateurs vous ont concocté plusieurs pass correspondant à différentes connexions et combinaisons artistiques. Toutefois, des choix douloureux devront s’opérer : assister à l’inventaire de ce qu’il reste des mythiques Iggy & The Stooges ou être présent à la consécration de la nouvelle sensation indé Fool’s Gold…. Outre les convenus Prodigy, Sanseverino, Wax Taylor, Nouvelle Vague, Cœur de Pirate, Luke, Da Silva…voici une petite sélection : Mulatu Astatke & The Heliocentrics, soit la légende de l’afro-funk éthiopien accompagné par « l’orchestre » de Dj Shadow. Un chouette menu découverte pop avec Wave Machines et Yacht & The Straight Gaze. Le retour de Loudblast pour une soirée 100% metal. Les iconoclastes de Royal Bangs,Tender Forever, Hook & The Twins, Green Vaughan, ou Automatiq. Trois visions de l’électro avec les soirées Family Name au Tri Postal, Molecule et Mikix au Kiosk, Missill, Rachida Darti, BenLe Rouge à la Gare St Sauveur. Enfin, la venue exceptionnelle du cultissime Daniel Johnston, géant des petits riens, qui se voit honorer d’un concert, d’une exposition et de la projection d’un documentaire. À noter la présence de plusieurs groupes « locaux » dans cette affiche, ce qui nous fait dire que définitivement ces Paradis sont l’œuvre d’artificiers.

 

Publié le 06/04/2010 Auteur : Bertrand Lanciaux

Les Paradis Artificiels

Lille et Tourcoing, du 12 au 18 avril

www.lesparadisartificiels.fr


Mots clés : concerts