4f00aa1fd3c9b7a2f2eafb85dbe08d5925f7dffd
2393f2b91914737bbe058b8b12a7ac8365c06dc2
230369a2ada48efa64a6a47838eac4dd7d0b9a63
Ff3b2a083e20be9fa437a78cce09280cfed3a283
Fermer
expos

Partir pour Alger, archipel des libertés

1bd31e3cb4c477013fc844c6a7e2fad3180f86f6
Dans cette nouvelle exposition du Frac Centre-Val de Loire, le visiteur s'arrête à Alger pour découvrir l'important potentiel contestataire du continent africain.


Si le musée se focalise sur Alger, c'est qu'elle est la ville où le feu commence à s'allumer avant d'embraser tout le continent. Ici, pas de redécouverte de l'Histoire mais des visions d'artistes sur les trajectoires révolutionnaires. A Alger, deux périodes révolutionnaires viennent tout de suite à l'esprit. En 1970, l'Algérie démarre une période post-coloniale qui sera propice aux révolutions. En 2011, la révolution du sourire est en marche. Si la révolte africaine n'est pas récente, elle trouve aujourd'hui une nouvelle jeunesse. En 2010, un important mouvement contestataire déferle sur plusieurs pays africains, surnommée « Le printemps arabe », et débouche sur la démission de plusieurs importants dirigeants nationaux. Les réseaux sociaux ont changé la donne et ont fait converger les luttes. Berceau de l'humanité, l'Afrique est une terre de fantasmes, où tout semble possible. Une terre de révoltes, d'êtres sans compromissions qui aimeraient juste qu'on les écoute.

Publié le 30/07/2021 Auteur : Alexis Schuft

Frac Centre-Val-de-Loire.
88 Rue du Colombier, Orléans
Jusqu'au 2 janvier 2022.
Gratuit.
02 38 62 52 00, frac-centre.fr


Mots clés :