A01f0520af447b9485f21c05b8306e85b5d447ab
7a88bca562ae993842f6dd61418d9343a858fde7
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
concerts

Nuit Noise pour Bruit Blanc

9924a43086032d4df081f666a6b65190bb8c105d
L’espace d’une Nuit Noise, l’essaim Bruit Blanc s’agrège au Do It Yourself pour vous aiguillonner avec le groupe Les Dents et le projet Rhone Poulenc. On s’y frotte, on s’y pique. Dard Dard ?

Bruit Blanc c’est une affirmation mouvante : pas encore un label, ni tout à fait un collectif, ni déjà un fanzine, ni vraiment un organisateur de concerts. Et en même temps beaucoup de tout cela. Ou plutôt l’ambition de faire autre chose, autrement, dans un rapport décalé à la chose musicale. Pour ce premier court-circuit, Bruit Blanc fait comme si c’était le dernier. Un exutoire ultime où la chanson française se prendra un bon coup dans les gencives via Les Dents. Pour cette orgueilleuse pre-release party, le groupe tire la langue à Molière et fait rire jaune la jeunesse cariée. Plus chicots que chicos, Les Dents salope la chanson bien de chez nous pour en faire un truc bien à eux. Des titres tendus et pendus par les bribes arrachées à la techno, au punk, au rap.
En solo, l’inénarrable Charly Lazer exhibera son projet toxique Rhone Poulenc, ou comment devenir un savant fou et faire d’effroyables trouvailles avec la boîte à musique du petit chimiste.

 

Publié le 30/04/2018 Auteur : Bertrand Lanciaux

Les Dents + Rhone Poulenc
Vendredi 3 mai, 20h, prix libre
Do It Yourself Café
1 Bd Bigo Danel, Lille

 


Mots clés : chanson punk rap new wave