expos

Museum contemporain

672a0a3a7d86fc216d58add35ae34b7c3e3f40e8
Le Laboratoire de la Nature, la passionnante exposition du Fresnoy revient sur l'apparition des musées d'histoire naturelle et, en parallèle, sur l'invention de la photographie, deux événements scientifiques qui, au XIXe siècle, changèrent à jamais le regard des artistes sur la nature. Ainsi, c'est une nature classifiée, collectionnée, ou qui fait l'objet d'expérimentations, qui se révèle dans les œuvres contemporaines présentées tout au long du parcours.

 

La halle du Fresnoy, avec sa structure métallique plongée dans la pénombre telle une gigantesque chambre noire, était le lieu idéal pour accueillir ces deux fils rouges. D'un côté, le musée d'Histoire naturelle de Lille, partenaire du projet, a sorti de ses réserves quelques pièces extraordinaires, rarement exposées. De l'autre, un ensemble d'œuvres rendent hommage à William Henry Fox Talbot, inventeur anglais d'un procédé photographique sur papier dans les années 1830, qui commença ses expérimentations en capturant l'empreinte de feuilles et de fleurs. Grâce au travail de Mat Collishaw et à la réalité virtuelle, les visiteurs équipés d'un casque de VR peuvent explorer une reconstitution fidèle de la première exposition de Talbot qui eut lieu en 1839 à Birmingham. Un peu plus loin, l'ambiance est au cabinet de curiosité absurde avec les œuvres de l'Américain Mark Dion : spécimens et objets hétéroclites s'entassent avec humour dans une pièce noire, une vitrine ou une cage à canaris. Le Fresnoy met également à l'honneur ses anciens élèves : Anna Katharina Scheidegger et ses élégantes photographies de têtes de glace végétalisées ; Hicham Berrada qui, tel un savant fou, sculpte le végétal en jouant avec son environnement ; Hideyuki Ishibashi qui remonte aux origines de la photographie et aux longs temps de pose, avec son intrigante machine, qui esquisse pour un instant le profil du visiteur. En filigrane, cette exposition, riche en surprises, fait écho aux problématiques écologiques actuelles en présentant, par exemple, des oiseaux empaillés du Musée d'Histoire naturelle de Lille, capturés il y a un siècle dans la région, et dont ils ont disparu aujourd'hui.

Publié le 20/02/2019 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Le Laboratoire de la Nature, jusqu'au 21 avril 2019, du mercredi au dimanche de 14h à 19h, 4/3€, Le Fresnoy, Tourcoing, www.lefresnoy.net

 

(c) Anna Katharina Scheidegger, Head Of Roses, 2017