B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

Mondomix

E70db1f5b1ba0c35dfa5c0f6af15eeb7bf597b70

Depuis son arrivée à la tête de l'Hippodrome, Gilbert Langlois n'a eu de cesse de chercher une exigence artistique continue au travers de propositions audacieuses et inventives tout en se montrant attentif au lien nécessaire à créer avec une population pas toujours volontaire à l'idée de pousser la porte des théâtre. Conciliant ces deux exigences, Les Multipistes constituent forcément un moment fort de la saison de la maison douaisienne.

Un nom comme celui-là évoque forcément l'univers du cirque et c'est l'objectif car c'est autour du chapiteau et de ce qui s'y produit qu'a été conçu l'évènement. Outre les créations de l'année, le rendez-vous se veut ouvert largement, le cirque constituant une jolie porte d'entrée dans l'univers du spectacle. Et des spectacles, les Multipistes 2011 ne vont pas en manquer, à commencer par la rencontre avec I, mistress & wife de la Cie Babafish, femmes pour 3 facettes qui s'incarnent dans un décor de blocs blancs et sur fond de prouesses acrobatiques et suspendues. Coproduction de l'Hippodrome, Face Nord de la Cie Un loup pour l'homme qui, autour d'un quatuor de jeunes artistes, explore l'idée d'un affrontement gracieux contre l'irrésistible loi de la gravité.

L'atelier du Trapèze dans Vole et tais-toi prolonge cette expérience avec une touche plus féminine pour un trio léger et grâcieux. C'est la Cie XY qui constitue le gros morceau de cette édition avec Le grand C, réunion de plus q'une quinzaine d'artistes qui bondissent, roulent, glissent ou sautent dans un enchaînements d'images qui tient autant de la prouesse que d'une poésie inusable, augmentée par les notes de l'accordéon de Marc Perrone. L'art de la fugue de Yoann Bourgeois et sa comparse Marie Fonte tient autant de la danse que du cirque, ballet de corps et d'accessoires d'une improbable légèreté. De son côté, Kurt Demey, avec ses étranges cornes, invite à une drôle d'expérience en forme de voyage au cœur du mental. Bébel, maître de cérémonie qui ouvre et ferme ces Multipistes, fera briller les yeux au gré de tour de cartes et de manipulations saisissantes. Au fil d'un parcours éclectique mais d'une exigence curieuse, le rendez-vous hivernal de l'Hippodrome poursuit ici avec pertinence et bonne humeur l'exploration de la rencontre entre artistes et public, au bord de la piste. Noël avant l'heure.

Publié le 29/11/2011 Auteur : Guillaume B.

Les Mutipistes
Hippodrome de Douai, place du Barlet
Du 1er au 17 décembre 2011
www.hippodromedouai.com
Tél.03.27.99.66.66
Tarifs : de 3 à 23 €


Mots clés : théâtre