expos

Louvre-Lens : Noir espoir

A7c039d92f33cd274b8b60ac62696b86cfb6b188
Confinée avant même son ouverture, Soleils Noirs a finalement pu accueillir son public au Louvre-Lens. L’exposition explore le rôle du noir dans l’art, couleur hautement symbolique pour le musée lensois et son territoire, et participe ainsi aux célébrations autour de la découverte de la première veine de charbon dans le bassin minier, il y a 300 ans. Un projet très attendu, qui résonne de manière troublante avec l’actualité.

Intuition née dans la tête de Marie Lavandier dès son arrivée à la direction du Louvre-Lens, Soleils Noirs aura connu de nombreuses péripéties avant d’ouvrir ses portes. En effet, au moment de l’annonce du confinement, l’exposition est en plein montage. Le chantier s’arrête, la fermeture des frontières empêche les dernières prêts d’arriver de l’étranger, les œuvres les plus fragiles sont décrochées. Vient alors le temps de l’incertitude. Ce beau projet pourra-t-il être présenté au public ? Et si oui, pour combien de temps, l’exposition devant initialement se terminer le 23 juillet ? Et puis, de l’obscurité jaillit la lumière… Marie Lavandier parle d’ « une exposition de résistance, de résilience, de liberté ». Le choix est fait de reporter à 2021 l’exposition Les Louvre de Picasso, prévue pour la rentrée. Dans un formidable élan de solidarité, les musées, durement touchés par la crise sanitaire à travers le monde, se serrent les coudes : tous les prêts accordés pour l’exposition sont prolongés de six mois. Habituellement, même une courte prolongation est très difficile à obtenir. L’équipe lensoise travaille d’arrache-pied en vue de la réouverture du musée. Pour remplacer les œuvres bloquées à l’étranger, les commissaires se tournent vers les collections muséales de la région. Dans les musées aussi on se convertit au local. Des conditions de visite strictes sont mises en place, afin d’assurer la sécurité du public : port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition, installation de ronds-points pour gérer les flux de visiteurs, venus nombreux, dans le hall du bâtiment...

 

© Laurent Lamacz - Louvre-Lens

Au travers d’une déambulation sensorielle, Soleils Noirs présente les différentes significations que revêt le noir dans l’art, et particulièrement dans la peinture. A la fois absence de couleur et somme de toutes, le noir apparaît comme une teinte paradoxale. Radicale et difficile à mettre en œuvre, elle représente un véritable défi aux yeux des artistes. Le parcours thématique propose au visiteur de partir à la rencontre du noir comme une expérience physique : nuits plus ou moins noires, orages, eaux troubles et ombres introduisent le visiteur dans un monde de ténèbres. A la fois fascinant et effrayant, couleur de la mort, le noir est omniprésent dans la représentation du sacré. Il joue aussi un grand rôle comme marqueur social à travers le vêtement : luxueux dès le XVe siècle, reflet de l’austérité protestante et plus tard, couleur du deuil, mais aussi de l’élégance. Le noir, c’est aussi le charbon, la suie, la fumée de la Révolution industrielle, thématique essentielle au Louvre-Lens, qui a passionné les artistes du XIXe au XXIe siècle. Enfin, l’exposition se termine avec le travail du noir pour le noir à partir du début du XXe siècle. Les grands maîtres du noir sont bien sûr représentés : Gustave Courbet, avec un paysage de son cher Doubs natal, Edouard Manet, avec l’exceptionnel Portrait de Berthe Morisot, et Pierre Soulages, qui conclut l’exposition en apothéose avec deux toiles monumentales. La Vanité de Philippe de Champaigne ou la Croix noire de Kasimir Malévitch : de nombreux chefs-d’œuvre jalonnent une sélection d’œuvres de grande qualité, souvent spectaculaires, comme le monochrome composé d’insectes de Damien Hirst (Who’s afraid of the dark?). Une grande attention est portée à la médiation avec une salle didactique passionnante sur la fabrication du noir et un parcours enfant.

Publié le 12/06/2020 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Soleils Noirs, jusqu’au 25 janvier 2021, Musée du Louvre-Lens, +33 (0)3 21 18 62 62, www.louvrelens.fr

 

Croix [noire] - MALEVITCH Kasimir - 1915 © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais Philippe Migeat

Von-hier-bis-Dort-KANDINSKY-Vassily-1933-©-Centre-Pompidou-MNAM-CCI-Dist.-RMN-Grand-Palais-Philippe-Migeat