736ae14b66bef22f42592a564098f9de11f24b51
4273051092d27ec33bb16ab4f50f2835837a86a3
4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
Efc20ad8ebf63544f9e76beed87be17f10a9855f
3f415fead1e0398d09b54b81d6a165c4fd76f193
Fermer
classique

Les Pêcheurs de perles sous la baguette d'Alexandre Bloch

9ebd1a7c60d7e5cf990edc9aff96b45a3bfda0e8
Un Bizet méconnu avec l’Orchestre national de Lille dirigé par son jeune chef.

Voilà une œuvre longtemps éclipsée par le succès planétaire de Carmen et qui mérite pourtant que l’on s’y arrête. Bizet a 25 ans et un Prix de Rome en poche quand il compose en trois mois Les Pêcheurs de perles dont le romantisme estampillé « France » - bien que l’orage de la fin du 2ème acte ait été taxé de « wagnérisme » - annonce de futurs chefs-d’œuvre. Berlioz ne s’y trompa pas quand il écrivit à son propos : « un nombre considérable de beaux morceaux expressifs pleins de feux et d'un riche coloris ». L’action qui se situe à Ceylan permet au compositeur de s’adonner à un léger orientalisme alors si à la mode. Pour rendre justice à cette œuvre, Julie Fuchs, Cyrille Dubois, Florian Sempey et Luc Bertin-Hugault, un quatuor de jeunes chanteurs français au talent fou, et le chœur Les Cris de Paris, dialoguent avec l'Orchestre National de Lille sous la baguette d’Alexandre Bloch qui dirigera avec cette œuvre son premier opéra en France.

 

Publié le 11/05/2017 Auteur : Françoise Objois

Orchestre national de Lille

10 mai, Nouveau Siècle, Lille

12 mai, Théâtre des Champs Elysées, Paris

Tél.03.20.12.82.40