B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

le tour des théâtres

2a4f94599aeeecf09b84e653616c7a1c8a2bc73d
Du classique à la comédie de boulevard en passant par le one-man-show, petit panorama des spectacles à ne pas manquer.

Je préfère qu'on reste ensemble, l'un des succès comique de l'année 2022, débarque sur scène à la Commanderie de Dôle. Explorant le thème de la lassitude dans un couple vieillissant, la pièce narre la difficile cohabitation de Claudine et Valentin, qui tente de rester soudés malgré la pente routinière vers laquelle s'enfonce leur vie à deux. Pour sa dernière comédie en date, Laurent Ruquier s'entoure d'un trio d'acteur composé de Michèle Bernier, Olivier Sitruk et Philippe Bérodot, tous criants de vérité dans leurs rôles respectifs.

Le théâtre d'Auxerre emmène le public à la rencontre du théâtre russe du XIXème avec une représentation de la Mouette, mise en scène par Brigitte Jaques-Wajeman. Grand classique du dramaturge Anton Tchékov, La Mouette explore les thèmes de l'amour et de la jalousie à travers l'histoire de son personnage principal, Konstantin, dramaturge raté, délaissé par son amante et méprisé par sa mère. Dans un décor épuré au milieu duquel trône une scène de bois brut, cette étrange comédie aux enjeux dramatiques prend son essor dans une mise en scène moderne où la réflexion sur le théâtre présente au sein de l'oeuvre prend une place centrale.

Si les adaptations de classiques du théâtre au cinéma ne se comptent plus, l'inverse reste relativement moins fréquent. C'est pourtant à cet exercice que se livre Le Quiproquo Tour avec son adaptation des 39 marches d'Alfred Hitchcock. Une pièce originellement conçue et jouée en Angleterre, qui détourne et parodie les codes de ce film d'espionnage culte, tout en conservant son suspens d'origine, et plonge avec humour le public dans l'univers d'Hitchcock.

Après les Magnifiques en 1984 et Les Nouveaux Magnifiques en 2004, Michel Boujenah revient ré-interpréter ses personnages cultes dans Adieux les Magnifiques. 40 ans après leurs créations, ces trois personnages de juifs tunisiens, inspirés des personnes ayant traversé et marqué l'existence du comédien, viennent se confronter à un monde en pleine mutation. Avec tendresse et émotion, Michel Boujenah,  pose à travers ces protagonistes un regard plein de dérision sur la société actuelle.

A la Mals de Sochaux c'est un grand classique de la littérature d'aventure qui est adapté sur scène. 20000 lieues sous les mers, adaptation du célèbre roman de Jules Verne, transporte dans le voyage fantastique imaginé par l'auteur grâce à la mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq. Dans un décor évoquant un XIXème siècle anachronique, peuplé de créatures marines fabuleuses, l'atmosphère du Nautilus prend vie sous les yeux du spectateur, qui plonge au cœur du mystère abyssal entourant l'oeuvre.

©-Brigitte-Enguerand

Publié le 05/02/2024 Auteur : Nicolas Lecomte

Je préfère qu'on reste ensemble, le 14 février à 20h30, de 33,80€ à 39,80€, la Commanderie, Dôle, lacommanderie-dole.fr
La Mouette, le 15 février à 20h30, de 10€ à 25€, Théâtre d'Auxerre, auxerreletheatre.com

Les 39 marches, le 16 février à 20h30, de 12 à 16€, la Maison du Peuple, Belfort, belfort.fr

Adieux les magnifiques, le 24 février à 20h, 38€, Le Kursaal, Besançon, kursaal.besancon.fr

20000 lieues sous les mers, le 5 mars à 20h, de 18 à 26€, la Mals, Sochaux, mascenenationale.eu


Mots clés :