4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
Efc20ad8ebf63544f9e76beed87be17f10a9855f
3f415fead1e0398d09b54b81d6a165c4fd76f193
4f95c3fc4281b21b0008d23147209ee311b0222d
3a7f75b5a1c97a43153075b9d8f99b46047ed94b
Fermer
jeunesse

Le Grand Bleu, grand ouvert

D78e03dc8cd72c6aed8752b59fac8ab045a155a7
Toute entière tournée vers la jeunesse, la maison lilloise entame une saison plus dense, riche et engagée que jamais pour ouvrir toujours plus ses espaces aux jeunes de tous âges.

C'est une constante à laquelle veille soigneusement Grégory Vandaële, « faire en sorte de pouvoir s'adresser à un public très divers, des plus petits jusqu'aux ados reste le cœur du projet du Grand Bleu ». Et pour cette saison encore, le pari demeure réussi. Après deux années de programmation bousculée par la pandémie, aucune équipe artistique n'a été laissée à elle-même. Celles qui n'ont pu jouer leurs spectacles créés, émergents ou fragiles figurent au programme de la nouvelle saison composant un joli patchwork de propositions variées et engageantes à même d'attirer à nouveau le public dans la salle. Les complices de la Cie Tourneboulé et leur fable autour des sentiments entre langues et objets (Je brûle (d'être toi) du 5 au 9/10) côtoie le mélange entre théâtre et documentaire de Nicolas Fabas qui dans Daydream fait parler des jeunes adultes de la région de leurs espoirs comme de leur difficultés (5 au 7/10). Les tout-petits sont ensuite invités à pénétrer le cocon sensitif proposé par la Cie Hej Hej Tak Tak dans Boucan ! (19 au 23/10) avant que Sylvain Levey ne livre dans Gros, un récit autobiographique poignant et drôle sur son enfance de bébé malingre devenu ado dodu qui rencontre le théâtre (19 au 22/10). Avec Minute papillon, le Cie la Rustine signe un périple forestier en forme d'invitation à ralentir, entre conte et théâtre d'objets (8 au 13/11). Le reste du trimestre conjugue aussi les nombreuses collaborations du Grand Bleu : dans le cadre du NEXT festival, avec la Rose des Vents et le Prato ou en accueillant David Bobée, récemment nommé au Théâtre du Nord. Au fil de la saison ce sont ainsi 33 spectacles qui seront accueillis dont 15 créations, un travail que complète un engagement plus souterrain mais non moins indispensable au fil d'ateliers, de résidences et de projets participatifs, tous tournés dans une seule direction : « combattre la malnutrition culturelle de la jeunesse ». Le programme de cette saison s'avère plus que jamais bien rempli pour inviter et inciter les jeunes spectateurs et leurs familles à une saine curiosité. On en reparle très vite.

Publié le 17/09/2021 Auteur : Guillaume B.

Le Grand Bleu, avenue Marx Dormoy à Lille legrandbleu.com

Je brûle (d'être toi) du 5 au 9 octobre

Daydream du 5 au 7 octobre