E34366de7f541aef7cf69761d175f0e8348fa020
C9d5c9e9ca3e0cbfaff4403d537cb109d146b4df
736ae14b66bef22f42592a564098f9de11f24b51
4273051092d27ec33bb16ab4f50f2835837a86a3
4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
A54455c8276529b0e3ae473b98c7def00983a576
9de3759d4b0d5b29e3da83644c3a871ec5bdc4df
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
Efc20ad8ebf63544f9e76beed87be17f10a9855f
3f415fead1e0398d09b54b81d6a165c4fd76f193
Fermer
théâtre

La Rose des Vents, une saison autrement

F06b36a5c808513c8606e3ce2e004f9686090f8c
Dépourvue de lieu le temps des travaux qui verront l'émergence d'une salle rénovée en 2023, la Rose des Vents déploie pour la saison à venir une programmation itinérante respirant richesse et curiosité à Villeneuve d'Ascq et au-delà.

Coïncidence, ou symbole d'une résilience du monde de la culture, dans le sillage de Clotilde Hesme, il ne faut pas manquer Stallone (d'après le texte d'Emmanuèle Bernheim), plongée dans les pas d'une jeune fille secouée par sa rencontre avec le héros de Rocky III de son endurance et qui ouvre la saison (28-29-30/9 à Mons-en-Baroeul). Direction le Prato ensuite pour le cirque dansé de Deal du duo Jean-Baptiste André, Dimitri Jourde autour de Dans la solitude des champs de coton de Koltès (9-11-12/10) avant des retrouvailles avec la Cie Peeping Tom pour une nouvelle séquence, Triptych, autour de trois lieux dont les protagonistes semblent ne pouvoir s'échapper (14-15-16/10 à l'Opéra de Lille). Nos petits penchants évoque, sans parole, la recherche du bonheur et ses péripéties avec beaucoup de poésie et de pertinence -20/10, à la Ferme d'en Haut à Villeneuve d'Ascq), puis c'est Joël Pommerat qui relate dans Contes et légendes la construction de l'identité entre adolescence et intelligences robotiques (7-9-10-11-12/12 au Théâtre du Nord à Lille). Avec les complices du Grand Sud, c'est autour de FIQ ! (Réveille-toi!) du Groupe Acrotique de Tanger que se finit l'année 2021. Si les activités de programmation se trouvent réduites par la force des choses, le travail de fond mené par la Rose des Vents persiste au fil d'accompagnements, de résidences, spectacles itinérants et travail de terrain. Derrière la vitrine privilégiée que constituent les spectacles, la maison continue pour cette saison de déployer, hors les murs, une action artistique de proximité toujours plus intense et d'autant plus indispensable pour soutenir un tissu artistique mis à mal par la crise sanitaire.

Publié le 03/09/2021 Auteur : Guillaume B.

 

La Rose des vents hors les murs larose.fr

Stallone, les 28,29 et 30 septembre, Salle Allende à Mons-en-Baroeul


Mots clés :