C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
A01f0520af447b9485f21c05b8306e85b5d447ab
7a88bca562ae993842f6dd61418d9343a858fde7
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
862f4edea2146e6e57052f09fa8ee38a43b2c017
93d8f0f534d9942f77c79a15caab0d0c9ee8f724
Fermer
concerts

La Muzzix à McPhee

Fba31fa4cc5238cd89592cc38e5cbe064bedeef7
Il est free McPhee. Dans sa tête, dans son jeu, dans ses collaborations. A l’invitation de Muzzix, Joe McPhee va faire retentir son souffle légendaire à travers trois concerts à géométrie variable. Le Jazz ne sait plus où il habite. Joe McPhee Resident !

Il a beau être octogénaire, mais lors de la dernière édition du Sonic City, en compagnie du DVK trio, c’est bien lui qui a transporté un public majoritairement rock. Ici, Muzzix lui lance un nouveau défi. Cap de jouer trois soirs de suite avec des formations différentes ? Avec plaisir répondit McPhee. Charge aux musiciens de Muzzix puis leurs amis Raymond Boni, Didier Lasserre et enfin Daunik Lazro de faire bien plus qu’accompagner le maestro. Car avec McPhee on s’écoute, s’ébroue plus qu’on ne suit. Pas de recette juste d’excellents ingrédients. La liberté s’invite souvent à l’improviste.

 

Publié le 01/10/2018 Auteur : Bertrand Lanciaux

8, 9, 10 Octobre

La Malterie

42 rue Kuhlmann (entrée Bd Victor Hugo), Lille
www.muzzix.info

 


Mots clés : jazz