A1e6eaf8b3e9f1cd462726f12031c93f50f8802b
5d6479f2d2183ab20f794df459ab0adb71fec76b
Fermer
breves

La culture, reconfinée mais pas déconfite

A317995a800cd808eb853d0480ff75adcbf72b92
Comme en mars dernier, voilà donc la vie culturelle contrainte de s'interrompre.

 

Comme en mars dernier, cet hiatus intervient au cours d'un des mois les plus remplis de l'année. Comme en mars dernier, il met en péril le travail de nombreuses structures, les efforts de beaucoup de lieux et l'investissement de nombreux artistes. Comme en mars dernier, d'innombrables rencontres entre l'invention créative des acteurs, danseurs, metteurs en scènes, chorégraphes, chanteurs, musiciens, peintres, réalisateurs, sculpteurs... - dont nos agendas témoignent quotidiennement - et la curiosité, l'envie de découverte, le besoin d'évasion et de partage des visiteurs, auditeurs ou spectateurs ne pourront avoir lieu. Comme en mars dernier, Sortir interrompt donc de nouveau sa parution, contraint et forcé, le temps de cette nouvelle parenthèse et avec d'énormes pensées pour les acteurs, du plus petit au plus grand, du monde enthousiasmant et contrasté de ce qui fait la culture.

Ce mois de novembre marque les 31 ans d'un magazine gratuit qui travaille depuis ses débuts à la diffusion la plus large possible d'un agenda culturel ouvert à tous. Cet outil ne vit que de ses ressources publicitaires et de la confiance que place en lui les innombrables et divers acteurs et partenaires de la culture pour partager et transmettre leurs évènements. Cette crise nous touche comme eux.

En cette période d'incertitudes, et en l'absence du magazine nous restons toutefois mobilisés pour aider à préparer, accompagner et encourager le retour du public dans les musées, les salles de concerts, de théâtre, de cinéma ou tous les coins de rue dans lesquels la culture a l'habitude de se nicher. La culture ne vit que dans le partage, l'échange et la rencontre, à l'heure du virtuel, du numérique, de la livraison à domicile et du retour de l'entropie du canapé, nous tâcherons d'être là pour inciter à retisser des liens, des habitudes, des curiosités et une communauté distendue par cette période incertaine rendre le spectacle à nouveau vivant, et la . Reconfinée mais pas déconfite, la culture permettra toujours de joyeuses retrouvailles. Rendez-vous dès qu'il sera possible de « re-Sortir ».

Publié le 29/10/2020 Auteur : G.B.