A63bcc56e50e32867ca2f9b4bc3bf824b4542fb2
Aa17e41d890941c59135fb8b099b07ad704618c2
825f5b4589b9f3cefe821967b4719fcaf811f05c
Dea02efaf8f6b930c4edc7d14649eaf4f0473bd0
Fermer
cinéma

L'astronaute

Fbb886e5542fdc25767a1b1c607ca6ae214cc838
Ingénieur en aéronautique, Jim Desforges entretient le rêve secret de parvenir à effectuer le premier vol amateur habité de l'histoire. Dans le plus grand secret et avec la seule complicité de sa grand-mère il entame la construction de sa fusée. Son manque d'expérience l'incite à se rapprocher d'un ex-astronaute tandis que pour obtenir les pièces cruciales, il n'hésite pas à détourner les ressources de la société qui l'emploie. Mais son manège est bientôt découvert menaçant l'entièreté de son projet.

Fruit d'une écriture très précise et d'un parcours nourri d'autant de réalisme que de poésie, le film de Nicolas Giraud confronte à la froideur du réel le doux rêve d'un attachant professeur Nimbus. C'est Giraud lui-même qui prête ses traits au personnage et à sa quête lunaire. Entouré de superbes seconds rôles, portés par des interprètes finement choisis, il dessine derrière sa singulière quête une galerie de portraits magnifiques. Optant pour une discrète douceur de cadrages faisant la part belle aux personnages et aux décors (soignés et signifiants) qui les abritent, la réalisation accompagne le double voyage d'un homme et de ceux qu'il entraîne dans son rêve, comme Giraud emmène dans le sien. Aussi soignée que celle du personnage, la machinerie cinématographique se met au service d'un réalisme poétique avec une belle minutie, au service d'une histoire traversée de sens. Souvent sensible, L'astronaute ne s'égare pas, orbitant autour d'émotions justes et d'astres envoûtants sans dériver vers le spectacle gratuit. Un grand petit film.

Publié le 14/02/2023 Auteur : Guillaume B.

Voyage d'un doux-dingue mordu d'espace, le film de Nicolas Giraud regarde surtout les terriens et la force de leurs rêves avec une acuité sensible et un casting parfait.


Mots clés : drame science espace