0f140bad90b0e4b0a6c663ae2ea3ac6ee6b9c0a2
5462b2892aa7e404b08b9f5e8b9ba82ec80b8aff
Dfe0167d8cc115f085323a55733df1e3cf2094e2
3caede179925c6a04adcbd61be45a21ec9198ef8
Fermer
théâtre

iTAK, parcours 2023

685bfadbab8f084cdbb0b07fa57360818f746570
Le jeune festival né l'an dernier au Manège revient pour une nouvelle édition toujours portée par les découvertes et les voyages artistiques. De quoi donner des envies d'exploration, du plus proche au plus lointain.

 

Au gré de trois semaines bien remplies, le rendez-vous continue d'inviter aux circulations pétries de curiosités essaimant depuis le territoire maubeugeois au fil d'échanges féconds. C'est au Phénix que démarre le périple de cette année dans les pas du Ballet de Lorraine et d'un regard vivifiant sur la danse contemporaine via Maud Le Pladec, Tatiana Julien ou Merce Cunningham revisité (For Four Walls/Decay/static Shot 04/05). Quelques jours plus stard, Raphaëlle Boitel y donne le Cycle de l'absurde spectacle de sortie des élèves du Centre National des Arts du Cirque, dans les pas de Camus notamment (13/05). L'art puissant de Martin Zimmerman se déploie dans une Danse Macabre circassienne dont l'ambiance dément vite l'intitulé au gré d'acrobaties virtuoses et emballantes et d'un humour puissant (9-10/05). Sur le site du 232U, Lunar Comet déploie son monde forain dans les pas de la cavalière Aimée Lambert-Wild et de tableaux minimalistes envahis de l'étrange du vivant (12-13/05) tandis que le collectif Superamas emmène les spectateurs dans un voyage entre l'homme et les sphères (De zéro à l'infini, 12/05). Cette année, c'est Charleroi Danse qui accueille un échange de spectateurs autour d'Encantando de Lia Rodrigues, regard réenchanté sur un Brésil abîmé par les années Bolsonaro (13/05). Le voyage d'iTAK n'oublie personne, Baby Pop, singulière proposition de clubbing premier âge innove et saute les frontières entre musique, enfance et fête (17/05). Étape incontournable de l'archipel, L'Absolu de Boris Gibé et son silo rejoue, entre genèse et apocalypse, l'immensité poétique du monde, de l'intime et de ses soubresauts (17 au 27 mai) et Heimweh de Gabriel Sparti fait office de surprise heureuse, suite de l'échange avec les Halles de Schaerbeek l'an dernier sous la forme d'une tentative de définition d'une identité suisse regardée entre comique et poésie (23/05). Chorégraphik ! consacre pour sa part des mois de travail de territoire avec une centaine d'élèves réunis de la sixième à la terminale pour une création commune et partagée sous le regard d'Afid Zekhnini (24/05). Pour clôre le périple, après quelques notes du trio Mademoiselle (Burger/Saidi/Haddab, le 26/05), retour au Manège pour une journée continue de festivités partagées le 27 mai. Le travail intense de l'équipe de Secteur 7 s'y déploie au fil d'un après-midi de Battle hip-hop en plein air, entre pointures, découvertes et virtuosités communicatives, tandis que les percussions itinérantes de la Drum Team animent les rues avant de rejoindre Vincent Warin, artiste-acrobate du BMX. Jörg Müller (enfermé dans un tube à essai géant rempli d'eau) joue les hommes poissons dans NousTube et sa fascinante exploration du mouvement et de la transparence). Non loin, Serge Teyssot-Gay anime en live les créations peintes de Paul Bloas à coup de notes de guitares pour un résultat entre performance et street art. Avant d'écouter Aoraki et My Art of Gypsy Jazz sur la cène d'iTAK, Tatiana-Mosi Bongonga traverse le ciel à 15 mètres de haut. La nuit venue, la combinaison entre les percussions pyrotechniques des diables noirs de Deabru Beltzak et la savoir-faire du groupe F ferme l'édition autour de mille feux, mais sans artifices. Loin de l'empilement de propositions, iTAK version 2023 affirme une démarche de partage et de découverte, ouvrant sans brusquer d'enthousiasmants horizons artistiques à explorer au fil d'une voyage partagé qui prend grand soin de n'oublier personne en chemin. Bienvenue à bord.

Publié le 01/05/2023 Auteur : Guillaume B.

 

iTAK festival, du 4 au 27 mai à Maubeuge, Jeumont, Aulnoye-Aymeries, Valenciennes, Charleroi lemanege.com