C18f7cd89518203d0a63fd3ff3bb6e7ba3e1d98b
5a06e5f55be841b8577b9befd5ba8807db80d432
E26579ad9f0fafeea70194a8dce99e027c8250f7
E584396620acd743d0dc8a9d39876aea3e6fd0a8
E2ac88397a7f2b7d31fc5e2d825f691b7728486e
1c36270985b2f4e942bae1d2451558fb6a253103
76dacc0202d18f0de3a120440b1b7110cc13c3f6
C29a776b619fc91350f3d8b529578915fb44c2a7
Fermer
cinéma

Il était une forêt

394e429a5ba9d1af4100d5ffac3ed2663c813d52

Spécialiste de la forêt tropicale, Francis Hallé, en un demi-siècle de carrière, a vu l'homme organiser la disparition de la grande forêt tropicale. Alors qu'il exprime ses inquiétudes, il se rappelle aussi comment la forêt est née, des premières pousses jusqu'aux géants qui forment aujourd'hui la canopée. Dans le sillage du botaniste, c'est tout un monde qui se déploie.

Après les manchots empereurs et le renard, Luc Jacquet abandonne le monde animal pour plonger dans un autre règne vivant : celui des végétaux. Appuyé sur les connaissances de Francis Hallé, il donne à voir la grande forêt tropicale,dans sa diversité et sa richesse. Pas question de cours magistral mais plutôt d'une promenade commentée. Aux mots de Francis Hallé, le réalisateur fait correspondre des images, y ajoute quelques effets spéciaux pour figurer la croissance de nouvelles pousses et saisit quelques unes des interactions qui prennent place dans cet univers complexe. Territoire de narration formidable, la forêt (qu'elle soit africaine ou sud-américaine) y est sublimée par une réalisation méticuleuse. Au milieu des arbres qu'il affectionne tant, Francis Hallé émaille son récit d'anecdotes qui donnent plus à l'ensemble un aspect de sortie avec un grand-père que de cours de botanique appliquée. Pour figurer l'évolution, Luc Jacquet ajoute à ses plans des images numériques de croissance des arbres et des plantes. D'abord pertinent, le procédé finit par agacer à mesure qu'il prend de la place. Dommage, sans être rédhibitoire, l'ensemble fait du film autant un rappel écologique sensé qu'un parcours parfois maladroit à la découverte de la vie méconnue des plantes.

Publié le 13/11/2013 Auteur : Guillaume B.


Mots clés : cinéma