4be27a60cb76563f276e5382217deb426ced0dbb
54bd405890a7d59fc52e192f55a7b7ba415b5ea7
1ad4c39deedad8f344cb508c98dff2ddb8363154
955abfdc13e516659ce606a01b9dce2798be02db
Fermer
cinéma

Horton

D21a27c166cac35fb484c70f6e667f771b1af8f1

Horton a un problème avec ses grandes oreilles. Pachyderme bonne pâte et bon vivant, il s'improvise professeur auprès des jeunes habitants de la jungle de Noole. Un beau jour, une étrange poussière passe trop près de son conduit auditif, assez pour qu'il croit y percevoir des bribes de conversations !  Convaincu de sa découverte, il réussit à entrer en contact avec les Zous : caste de l'infiniment petit, qui vit à Zouville sous la bienveillance d'un maire plutôt débordé . Mais dans la jungle de Noole, certains voient d'un oeil noir la dernière lubie de l'éléphant, qui n'a plus qu'une chose en tête : sauver le monde des Zous.

 

Quand dans un monde comme dans l'autre, deux Jeanne d'Arc ébranlent le lieu commun, forcément ça fait désordre. Pour son quatrième film en image de synthèse, (en attendant L'Age de Glace 3 l'an prochain) le studio Bluesky adapte un roman du Dr. Seuss, très populaire outre-atlantique et autrement connu pour des adaptations inégales du Grinch et du Chat Chapeauté. Pour la France, c'est Dany Boon, nouveau poids lourd du cinéma français qui assure le doublage. Des arguments racoleurs pour une animation plus fouillée que ses prédécesseurs, c'est ce qui restera le gros point fort de l'aventure, quand furtivement animation classique et manga remplacent la 3D. Néanmoins, seul le premier quart d'heure en tire profit : les dialogues clins d'oeils, marque de fabrique d'un certain Shrek ne dépasseront pas la demi-heure. Sans doute une légère déception pour les parents, mais le comique de situation ne devrait pas déplaire aux plus jeunes. D'autant plus que les incitations à la tolérance et au respect ne restent pas oubliées.

 

Publié le 01/04/2008 Auteur : J. Blanchet


Mots clés : cinéma