B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
danse

Forever young : toutes les danses

B195ed8294569d71df7b2fac88d1328cd81c3690
Le plus ancien festival français de danse tourné vers la jeunesse (mais pas seulement) revient animer l'automne et ouvrir les horizons entre innovation et création.

Treize spectacles composent la programmation de l'édition 2023. Toujours soucieux de défendre une démarche entre découverte et ouverture, Forever young conjugue les formes et les âges avec un beau savoir-faire. Marion Muzac avec son Petit B décline une expérience sensible à expérimenter avec les tous petits spectateurs quand le Skatepark ludique de Mette Ingvartsen, entre art de la chute et musique live parle plus facilement aux ados. One step harder de Kevin Martinelli et Quanta de Théodora Guermonprez conjuguent musique et mouvement entre techno et jumpstyle pour pour le premir et hip-hop krump pour la seconde questionnant au passage autant les tribus que les solitudes. L'incontournable Sylvain Huc (associé au Gymnase) est de la fête avec une relecture des aventures d'Alice dans Wonderland avant de revenir clôre l'édition de l'année avec une Forever party participative et partageuse. Reut Shemesh joue ensuite avec la figure des Ultras, supporters enflammés dont elle tire un spectacle pour 11 jeunes artistes et autant de regard sur la masculinité et la vulnérabilité. Avec Histoire(s) décoloniale(s), Betty Tchomanga et ses deux interprètes s'adressent aux collégiens pour raconter ce que les programmes n'enseignent pas et, avec Little Battle, Solen Athanassopoulos, Camille Dewaele et Théodora Guermonprez revisitent le rituel des battles dans un format ludique et participatif.

En voisin, Sylvain Groud partage la version courte de Des chimères dans la tête sa dernière création autour de François Petrovitch et Hervé Plumet entre hybrides délicats d'images et de gestes. De son côté, l'installation de Massimo Fusco, Corps Sonores Juniors , tisse joliment une douce reconnexion tant à soi, qu'au mouvement et à la douceur. Enfin d'Anne Rehbinder et son complice Antoine Colnot, il ne faut pas manquer deux propositions passionnantes : le documentaire Danseur c'est pas un métier et la confrontation à la création d'un spectacle avec de jeunes danseurs puis La pointe du compas, spectacle dans les pas d'une fille en quête d'émancipation. Plus que jamais Forever young incarne également une démarche partagée avec pas moins de 18 lieux du territoire roubaisien et largement au-delà. En dehors de sa riche programmation, le festival s'inscrit dans une démarche plus globale puisqu'il propose également initiations, ateliers et entraînements et même rencontre professionnelle de quoi confirmer l'engagement, la diversité et l'ouverture du rendez-vous.

Publié le 11/11/2023 Auteur : Guillaume B.

Forever Young, 19ème édition

Du 16 novembre au 9 décembre au Gymnase à Roubaix et dans 17 autres lieux de la région et au-delà www.gymnase-cdcn.com