4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
C7439c9f0c0147b99b13dd482bff0a1126f4e32e
835df21147e7aa6970da35184de5ad8fb45efdf1
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
85a0fc3ba8bb8c6711bf6099fad3d83bc6f0fe4e
Bb4bbe78907447359b1596be29d3dfd517147424
Fermer
loisirs

Foisonnement culturel !

C6ab38baca36ef51f8aae837143f61a58559b116
Durant quelques numéros, on vous emmène à la découverte de la région, de Dunkerque à Sars Poteries, de Calais à Valenciennes. Et oui, il n'y a pas qu'à Lille qu'il y a des choses à faire, loin de là ! La preuves en quelques escapades...

Premier arrêt à Béthune : cette ville de 27 808 habitants exactement, n'a pas à rougir de ses équipements culturels, dignes des grandes cités ! « Deux médiathèques, quatre théâtres, une offre très diversifiée », se réjouit Lara Crouigneau, secrétaire générale de Lab-labanque, nouvelle structure d'exposition (voir ci-dessous). Après le festival des arts de rue Z'arts up !, dont c'était la 9ème édition mi-mai, la saison culturelle s'achève lentement : « nous avons joué notre dernier spectacle samedi », précise Laurent Rybarczyk avant de présenter les structures : « Nous travaillons sur plusieurs programmations : au Théâtre Le Poche, axée sur la découverte de jeunes talents, dont certains désormais très connus », comme Cali, les Têtes Raides ou encore Fersen, Adrienne Pauly ou Daphné. « Des talents hors des grands circuits, sans oublier de faire la part belle aux premières parties, pour donner un coup de pouce ! » Au théâtre de Béthune, le fer de lance reste la danse contemporaine, avec , notamment, des partenariats avec le CCN de Roubaix.

 

La saison prochaine, une co-production avec la structure roubaisienne et une compagnie britannique, ainsi que l'accueil  d'un jeune artiste accompagné à Roubaix devraient être mis en place. Mais chut ! On vous en dira plus à la rentrée... « Nous avons la volonté de présenter de la danse contemporaine, mais cette salle demeure réputée également pour la chanson, avec un programme phare : Jean-Louis Aubert ou Bernard Lavilliers cette année, sans oublier une partie humour également. » Le meilleur souvenir de Laurent ? « Nous étions très fiers de présenter Benjamin Biolay et Loïc Lantoine. » Pas de théâtre dans ces deux salles, puisque la Comédie de Béthune, centre d'art dramatique, s'en occupe très bien, « ce qui ne nous empêche pas de travailler ensemble, notamment sur le magazine Artoiscope, ou des représentations en commun, comme le Cirque Plume. On se voit fréquemment, on échange entre toutes les salles même si nous n'avons pas les mêmes missions... »

3 questions à Lara Crouigneau

Lab-labanque s'installe dans les locaux de l'ancienne Banque de France et devient un nouveau lieu d'exposition tourné vers les arts visuels.

Sortir : Le public est au rendez-vous ?
Lara : Ca marche bien, avec environ 1 000 visiteurs par mois, des fidèles, comme un nouveau public, notamment handicapé, vers qui nous mettons en oeuvre des outils de médiations adaptés, sans oublier les scolaires, de la maternelle au lycée.

Sortir : Quelles sont les échéances ?
Lara : Nous accueillons jusqu'au 29 juin, trois expos : une création du collectif Marseillais, le groupe Dune, parcours visuel, sonore et végétal. A l'étage, les sculptures en cristal de Didier Tisseyre et les photographies de Raphaëlle Poupert-Borne. On ré-ouvrira en octobre, avant la fermeture fin juin 2009 et les travaux à l'automne : on voulait d'abord investir le lieu pour préciser nos souhaits aux architectes. Les artistes sont de bon conseil aussi. On gardera l'aspect Banque de France en rendant le bâtiment plus accessible, sans en faire un cube blanc ! On veut toujours lier le lieu et les artistes, les faire dialoguer. On sera tout médium, tous supports, mais toujours autour de la ville, de l'architecture et de l'urbanisme.

Sortir : L'entrée toujours gratuite ?
Lara : On y réfléchit ! Pourquoi pas faire partie du Pass'culture d'Artois comm. ? Les jeunes représentent le public de demain, ils viennent avec le profs, puis reviennent entre les cours, et même le week-end en famille. La nouvelle municipalité ne souhaite plus nous accompagner, mais Artois comm., qui a une politique très volontariste, reste notre premier financeur : nous avons donc une vision d'agglomération, au-delà de la ville de Béthune.


En complément retrouvez notre visite à Géotopia, aux environs de Béthune.


Lab-Labanque, 44 place Clémenceau. Gratuit. Tél.03.21.63.04.70 www.lab-labanque.fr

Publié le 03/06/2008 Auteur : S. Morelli

Théâtre Municipal, bvd Victor Hugo et Théâtre Le Poche, rue Fernand Bar. Tél.03.21.64.37.64

Mots clés : loisirs