8a87fd6ae37bcd6b9f692697eff9a70a9464c842
62062b15a71b3ca76a91f970ebf7cebb82ab4e3b
De894b80fc83aab295e10809b5908e2e9e5041f8
480cf94e9d3b86c5bc3100795799a07714a1505f
Fermer
cinéma

Embrasse-moi

A89b6273dce25d05529884f74b33dc6f663f56da
Tumultueuse, la vie d'Océanerosemarie, dynamique ostéopathe, est traversée par une tribu d'ex petites amies devenues copines sans que jusque-là une seule d'entre elles n'ait su garder le cœur de la jeune femme. Quand débarque Alice, photographe plus timide, Océanerosemarie en est convaincue, celle-là sera la bonne, bien qu'elle ne le sache pas encore...

Comédie sentimentale presque comme les autres, Embrasse-moi dessine surtout le portrait d'une homosexuelle d'aujourd'hui, confrontée comme les autres aux méandres de l'amour et à ses tourments. Dans le rôle de la sémillante amoureuse, Océanerosemarie décline sur grand écran le personnage déjà portée sur scène (La lesbienne invisible) avec la même énergie. La bonne idée du film c'est évidemment de ne pas faire de l'homosexualité son sujet, mais un support, faisant du parcours de cette héroïne un récit finalement universel. Malheureusement, à trop vouloir tendre vers l'ordinaire, le film se contente de déployer une romance très banale et assez peu inspirée qui ne doit ses rares bons moments qu'à l'omniprésence d'Océanerosemarie laquelle finit par devenir agaçante. Louable dans son intention et son approche, Embrasse-moi ne parvient paradoxalement pas à s'affranchir des limites du genre pour finir par n'être qu'un produit calibré sans guère d'originalité.

 

Publié le 05/07/2017 Auteur : Guillaume B.

Amourette finalement peu originale, Embrasse-moi n'a pour lui que son héroïne fantasque et ordinaire à la fois. Pour le reste, on arpente hélas un terrain déjà trop balisé.

 

 

Film français de Cyprien Vial et Océanerosemarie.

 

Avec Océanerosemarie, Alice Pol, Grégory Montel, Laure Calamy, Rudy Milstein, Michèle Laroque, Isaac de Bankolé.

 

Durée : 1h26.