7b964e566437b5bf08d668d7d6bb6a9f2e4516e8
1376538e9b7fd337a6a1eec6ba56e66e875ccb2a
3624f3e20f79784c84e112ccb974baac083f33d0
F7300388f00376772fc8128f255697bb11e9fa1c
F2c662f0f5165ef142200bf09299af0e780c2127
E31c206998006443a77776d9ccc557195d5373d4
5076a586e3e5d74f7417296cd94468f43d2fb82e
E0f52e9c5bf3359061fd35329b9115a79a24c855
Fermer
concerts

Divas arabes

21f60478a07de54de5bcbe90fffaab872ff7a1cd
Entre classicisme et culture populaire, l’ensemble Mazzika fait revivre un certain âge d’or de la musique orientale : celui des divas.

La diversité est au cœur du projet musical Mazzika, chez eux seule compte la passion pour la musique orientale. Un champ musical à prendre au sens large puisqu’il embrasse également des répertoires du Maghreb. Avec un professionnalisme qui n’interdit pas la ferveur, Mazzika nous rappelle que la musique orientale se joue des frontières tout en gardant sa charge historique ;qu’elle s’écrive avec un grand H où qu’elle soit la madeleine de souvenirs intimes. Ce concert dédié aux Divas arabes est en fait un condensé de différents spectacles spécifiques dédiés à de grandes figures de la musique orientale que le groupe a souvent donné à guichets fermés. Au programme nous retrouverons donc « la quatrième pyramide », l’égyptienne Oum Kalthoum, la « turquoise » libanaise Fairouz ou la « rose algérienne » Warda ainsi que d’autres succès de la musique populaire orientale non rattachés à des icônes mais présents dans beaucoup de mémoires. Au final, un panorama sur près d’un siècle de musique orientale qui s’adresse autant aux afficionados de ces divas, aux fakirs marchant sur les cœurs brisés qu’aux simples mélomanes.

Publié le 14/09/2021 Auteur : Bertrand Lanciaux

Ensemble Mazzika

Dimanche 19 septembre, 18h, 8-12€

Théâtre Raymond Devos

1 place du Théâtre, Tourcoing

www.ima-tourcoing.fr


Mots clés :