B831930fe606200c41716e4a52d394e55556cd16
95409483ed0edc7d6858877ff3bd88e0fb4dd054
Adeec25831ac96f35f65c1dce7b401365b1c9316
Fd25ff1338128437fc3c95fd7b73640dd1655742
Fermer
théâtre

Concentré d'artistes

Ce46770fee32efe967d234ef02aede66e7c2f562

C'est désormais un rite devenu régulier : chaque fin de saison, l'Hippodrome de Douai convie le public à 24h de festivités culturelles à la fois dans tous ses recoins mais également au travers de la ville de Douai. Un moment voulu aussi ouvert que partageur, histoire d'inviter le public à franchir le seuil de cette maison et peut-être y prendre goût.

Loin de l'idée d'être exhaustif le rendez-vous entend plutôt jouer les butineurs, un peu de cirque, un peu de musique, un peu de théâtre et un rendez-vous instrumental. Voilà de quoi (se) composer un joyeux parcours le temps d'un week-end. Côté musical d'abord, il faut noter le joyeux mélange prodigué par Sophia Charaï et sa musique d'un peu partout (elle chante en français ou en arabe sur fond d'accordéon yougoslave, de banjo ou de guitare manouche) et The Dizu Plaatjies Ibuyambo Ensemble mené par un artiste pétri d'africanité mais aussi plongé dans la modernité. Ne vous laissez pas abuser par ses costumes le groupe est bien plus moderne et inventif qu'on ne pourrait le croire.

Sur scène, il faudra compter sur le duo entre Chloé Moglia et l'apesanteur dans Rhizikon, la poésie des objets des Vestiges des compères de Cendres-la-Rouge, l'autobiographie décalée de l'Abattoir de Bernadette Appert ou la froideur brute de Clients de Clotilde Ramondou (d'après les carnets de Grisélidis Réal, prostituée pendant près de 20 ans). Le samedi soir, c'est La vie des Canadiens des 7 doigts de la main qui investira la grande scène de l'Hippodrome. Une sélection de courts métrages et la projection du French Cancan de Jean Renoir complètent cet enthousiasmant patchwork de quasi fin de saison à l'Hippodrome. Il sera même possible de déjeuner, dîner et petit déjeuner sur place et un pass pour les 24H est même disponible (au prix, défiant toute concurrence, de 30 €). Il est bien évidemment possible de picorer dans cette programmation au gré de ses envies

Publié le 17/05/2011 Auteur : Guillaume B.

Les 21 et 22 mai à l'Hippodrome, place du Barlet à Douai
www.hippodromedouai.com
Tél.03.27.99.66.66


Mots clés : théâtre