4856b729b90557f85717da10386acd8e0f7c470f
3916e2121adbd0f9ed7213c86cd3e210ba1830b0
C7439c9f0c0147b99b13dd482bff0a1126f4e32e
835df21147e7aa6970da35184de5ad8fb45efdf1
D301213cae84eb00f77a7a8181ccae8988855963
6028647d74b22d799dce5686e2348e481d953351
85a0fc3ba8bb8c6711bf6099fad3d83bc6f0fe4e
Bb4bbe78907447359b1596be29d3dfd517147424
Fermer
théâtre

Bouali-Braslavie

22713ff9651fc30c1c2a98db5e513378f4a815e1
Pour sa nouvelle création, Rachid Bouali (et sa Cie de la langue pendue) continue son périple scénique dans une fable moderne et picaresque autour du voyage, de l'exil et des frontières.

Nourri de son expérience et de son périple, le théâtre de Rachid Bouali, pétri d'une belle humanité, d'une écriture très fine et d'une interprétation généreuse, part d'expériences personnelles pour éclairer des sentiments universels (Cité Babel, Un jour j'irai à Vancouver, Le jour où ma mère a rencontré John Wayne). Braslavie bye bye ! arpente le même sillon en explorant le rêve collectif d'un exil d'une contrée fantasmée sur un mode décalé entre Kusturica et Shadoks face à la fermeture des frontières des pays voisins. Décalé, drôle, léger et profond, un théâtre pétri d'oralité qui ne cesse d'interroger le monde avec malice, pertinence et nécessaire urgence.

 

Publié le 11/02/2020 Auteur : Guillaume B.

Braslavie bye bye !

Les 12 et 13 février à 20h

Tarif : 18/12/10/8/2€

Le Vivat, place Saint-Vaast à Armentières

www.levivat.net

www.lalanguependue.fr/

Et le 27 mars au Théâtre de l'Aventure, rue des Ecoles à Hem.